Le renforcement de la sécurité à la frontière ivoiro-libérienne pour une paix durable.
0
 

Écouter
Le renforcement de la sécurité à la frontière ivoiro-libérienne pour une paix durable.

Le renforcement de la sécurité à la frontière ivoiro-libérienne pour une paix durable.

Ouattara Lacinan avec Ministère de l'Intérieur. | Lu 1324 fois | Publié

Suite à la réunion quadripartite du 13 juin 2012 à Abidjan entre les représentants du Gouvernement du Libéria et de la Côte d’Ivoire d’une part et d’autre part de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) et l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), s’est tenue le vendredi 05 avril 2013 à Monrovia , au Ministère des Affaires Etrangères du Libéria, une réunion de haut niveau entre les Gouvernements du Libéria , de la Côte d’Ivoire, et les Missions des Nations Unies au Libéria (MINUL) et en Côte d’Ivoire (ONUCI) pour évaluer l’état des initiatives entreprises dans les questions humanitaires, de sécurité à la frontière ivoiro-libérienne, de justice et de coopération bilatérale entre les deux pays.

A cette réunion de haut niveau avec au menu plusieurs points, la délégation ivoirienne était conduite par le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko. Sur la question des réfugiés, les autorités ont salué les progrès réalisés avec l'Appui du HCR et souhaité une accélération du processus de retour. Cela passe par la sensibilisation et le dialogue entre les populations frontalières, mais aussi par l'implication des autorités traditionnelles et administratives. A cet effet, les autorités ivoiriennes ont pris l'engagement ferme de mobiliser dans deux mois les leaders locaux et de communautés par la tenue d'une réunion conjointe pour le retour de la confiance. Confiance retrouvée, qui devrait aboutir à la réouverture des frontières du côté libérien, autre point au centre des discussions. Au cours de cette réunion, le Libéria a dit sa volonté de continuer à coopérer avec la Côte d'Ivoire sur la question de l'extradition des mercenaires, notamment ceux ayant abattu des soldats nigériens de l'ONUCI. Les deux pays qui partagent une frontière commune et avec les récentes attaques contre des villes et villages ivoiriens, ont recommandé le renforcement des dispositifs de sécurité avec les forces onusiennes pour rassurer les populations dans l'Ouest. Dans la dynamique des bonnes relations bilatérales, les deux pays ont convenu de se retrouver en juin prochain au cours de la Grande Commission Mixte Ivoiro-libérienne. A l'issue de la réunion quadripartite, Son excellence Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria a accordé une audience au Ministre Hamed Bakayoko et sa délégation. Occasion pour la Côte d'ivoire de saluer l'implication de son voisin pour le retour de la paix.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Angola : Début du procès du fils de l'ex-président pour corruption

France: Ouverture ce lundi du procès de l'auteur de l'attaque au couteau des militaires à Nice en 2015

Nouvelle-Zélande: Une éruption volcanique fait cinq morts et 18 blessés

Une collision entre deux véhicules fait quatre morts à Danané

Des vivres et non vivres offerts à la prison civile de Bouna