Un hommage rendu au président en exercice de la CEDEAO, Alassane Ouattara à Washington.
0
 

Écouter
Publicite
Un hommage rendu au président en exercice de la CEDEAO, Alassane Ouattara à Washington.

Un hommage rendu au président en exercice de la CEDEAO, Alassane Ouattara à Washington.

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 4868 fois | Publié

Un hommage a été rendu au président en exercice de la CEDEAO, Alassane Ouattara pour son action au Mali. C’était un hommage fort, appuyé et unanime, le jeudi 18 Avril 2013 au cours d’une table ronde à Washington en présence du premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan.

Le ministre malien de l’économie et des finances Tiénan Coulibaly a ouvertement salué la CEDEAO et son Président Alassane Ouattara "C’est par la CEDEAO que le reste du monde est venu au secours du Mali. Le peuple malien est redevable à la CEDEAO, au Tchad et au monde entier » a indiqué Tiénan Coulibaly. Il a en outre insisté sur le leadership du Président Alassane Ouattara depuis le déclenchement de la crise malienne le 22 Mars 2012 jusqu’à ce jour. Le Premier Ministre ivoirien Kablan Duncan, présent aux Etats-unis a pour sa part, au nom du Président de la CEDEAO, dit sa grande joie de prendre part à cette Table ronde qui, en réalité, précède la grande conférence internationale sur l’aide au Mali le 17 Mai prochain à Bruxelles. Le Chef du gouvernement ivoirien a en plus souhaité que la CEDEAO puisse aider le Mali à s’en sortir. Par ailleurs le Ministre français du développement Pascal Canfin et de nombreux autres ministres de pays voisins du Mali, présents à cette table ronde ont tous unanimement reconnu et mis en évidence le rôle joué par la France dans le règlement de la crise malienne.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: le Premier ministre d'Eswatini en Afrique du Sud pour des soins

Soudan: l'arrivée des réfugiés provoque un déboisement massif

Tchad: des radios cessent d'émettre après l'arrestation de journalistes et opposants

Algérie: trois islamistes armés tués (ministère de la Défense)

Insécurité en RDC: l'ONG Médecins sans frontières (MSF) se retire d'un territoire à l'Est

Publicite
Publicite