Gnénéma Mamadou Coulibaly remet les corps des victimes postélectorales à leurs familles.
0
 

Écouter
Gnénéma Mamadou Coulibaly remet les corps des victimes postélectorales  à leurs  familles.

Gnénéma Mamadou Coulibaly remet les corps des victimes postélectorales à leurs familles.

Direction de Communication du Ministère de la Just | Lu 1307 fois | Publié

Ce mercredi 22 Mai, plusieurs familles des victimes de la crise postélectorale ont pris rendez –vous à Ivosep à Treichville avec le ministre Gnénéma Mamadou Coulibaly pour récupérer les restes humains de leurs membres de familles décédés.

En effet vingt deux (22) corps et restes humains identifiés ont été officiellement remis à leurs familles hier au cours d’une cérémonie solennelle à Ivosep à Treichville. Cette cérémonie vient après l’opération d’exhumation des corps et restes humains des victimes de la crise postélectorale dont le Ministre Gnénéma a donné le premier coup de pelle au nom du gouvernement le 04 Avril passé dans la commune de Yopougon-camp militaire. Depuis le quatre Avril jusqu'à ce jour quarante (40) corps et restes humains ont été sortis de terre. Vingt deux (22) sont formellement identifiés et dix huit (18) autres restent à l’être », a indiqué le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Gnénéma Mamadou Coulibaly. En outre le ministre a pour l’occasion présenté au nom du gouvernement, et à celui du Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara, ses sincères condoléances aux familles et à toute la Côte d’Ivoire. «Jusqu’ici, ceux que nous pleurons aujourd’hui, étaient considérés comme des disparus. Leur décès est maintenant confirmé, et vous êtes inconsolables… » A-t-il ajouté avant de d’assurer les parents des victimes que tout était mis en œuvre pour que la vérité éclate et que la justice soit rendue. Par ailleurs le ministre a souhaité du courage a ceux qui attendent encore d’être situés sur le sort de leurs proches parents disparus, à l’occasion de la crise postélectorale, mais il espère sincèrement que ces derniers font partie des personnes qui ont fui les violences qu’avait engendrées cette crise et qui n’ont pas encore eu la possibilité de rentrer en contact avec leurs familles. Pour solder le Ministre a donné, à chaque famille, le drapeau de la nation dont étaient revêtus les cercueils, pour témoigner la remise symbolique des dépouilles et le soutien de l’Etat.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des transporteurs de Divo protestent contre des taxes du conseil régional

Un rapport du gouvernement américain reconnait des « efforts significatifs » de la Côte d’Ivoire contre le travail des enfants

Le procureur de Dabou plaide pour la réduction du pourcentage de jeunes dans la population carcérale

Une plateforme de leaders religieux sensibilise à la paix et à la cohésion sociale à Daloa

Le Vatican offre à la Côte d’Ivoire « une boussole » pour l’aide au développement humain