Bonne gouvernance : l’Etat ivoirien crée une autorité chargée de la transparence de la vie publique.
0
 

Écouter
Publicite
Bonne gouvernance : l’Etat ivoirien crée une autorité chargée de la transparence de la vie publique.

Bonne gouvernance : l’Etat ivoirien crée une autorité chargée de la transparence de la vie publique.

RTI / Alexise O. | Lu 4889 fois | Publié

Une grande victoire pour le gouvernement ivoirien et les autorités de ce pays. La Côte d’Ivoire, après des années de travail, vient d’être déclarée pays "conforme ITIE" (Initiative pour la transparence des industries extractives). Toute chose qui va rassurer les investisseurs d'autant plus que le pays vient de se doter d'une loi contre la corruption et de mettre sur pied une autorité chargée de la transparence de la vie publique.

Le Conseil d'administration de l'ITIE, à l'issue de sa réunion du 22 mai 2013, en Australie, a félicité la Côte d Ivoire pour le travail abattu dans sa quête de bonne gouvernance. Aussi, ce conseil lui a-t-il accordé le statut de pays ‘‘conforme Itie’’. Cette victoire, selon les observateurs du milieu est un excellent indicateur de la bonne gouvernance dans les industries extractives ivoiriennes. Déjà en mai 2008, le Conseil d'administration de l'ITIE, basé à Oslo, en Norvège, a accordé le statut de pays conforme à la Côte d'Ivoire. A partir de cette date, la Côte d'Ivoire disposait de deux ans pour achever sa validation. Cette validation consistait à démontrer que des efforts étaient faits pour adhérer à l'ITIE et également diffuser les informations nécessaires pour la population. Ces informations sur les ressources extractives favorisant une plus grande transparence et assurant une bonne gouvernance. En novembre 2012, la Côte d'Ivoire a achevé sa validation, mais la crise post- électorale n'a pas permis d'analyser le dossier ivoirien et lui donner le statut de pays conforme. Une suspension a été évitée de justesse grâce aux efforts du Conseil national ITIE et de l'ensemble des acteurs actifs du secteur. Une nouvelle chance a donc été accordée à la Côte d'Ivoire, en novembre 2011, à la suite d'un courrier du Président Alassane Ouattara, à l'attention de la présidente du conseil d'administration de l'ITIE, Clare Short. Le Chef de l'Etat ivoirien réaffirmait ainsi son engagement et celui de son gouvernement à mettre en oeuvre les principes et valeurs prônés par ITIE. Ainsi, depuis le 24 avril 2013, la Côte d'Ivoire a élaboré et transmis au Conseil d'administration de l'ITIE, son rapport de validation. Ce rapport évalue (à travers 21 critères qui portent sur le processus d'adhésion, de diffusion et de publication) la mise en oeuvre de l'ITIE en Côte d'Ivoire.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite