Samedi 13 juillet à minuit: Ouverture de la campagne des partielles en Côte d'Ivoire.
0
 

Écouter
Publicite
Samedi 13 juillet à minuit: Ouverture de la campagne des partielles en Côte d'Ivoire.

Samedi 13 juillet à minuit: Ouverture de la campagne des partielles en Côte d'Ivoire.

CEI | Lu 1984 fois | Publié

Les élections partielles qui mettront fin au cycle électoral de sortie de crise, interviennent à la suite du contentieux électoral qui a vu l’annulation du scrutin du 21 avril 2013 dans certaines circonscriptions. Elles opposeront dix (10) listes de candidatures, dont 02 dans la Région du TCHOLOGO, 03 dans la Commune d’ANYAMA, 03 dans la commune de BETTIE, et 02 dans celle de DOROPO. A cette occasion, la CEI a produit un communiqué pour l'ouverture de la campagne.

Ivoiriens, ivoiriennes, chers frères et sœurs, Le 21 juillet 2013, 153.273 de nos compatriotes de la Région du TCHOLOGO et des Communes d’ANYAMA, de BETTIE, et de DOROPO iront aux urnes pour élire leurs Conseillers Régionaux pour les uns et leurs Conseillers Municipaux pour les autres. Ces élections partielles qui mettront fin au cycle électoral de sortie de crise, interviennent suite au contentieux électoral qui a vu l’annulation du scrutin du 21 avril 2013 dans certaines circonscriptions. Elles opposeront dix (10) listes de candidatures, dont 02 dans la Région du TCHOLOGO, 03 dans la Commune D’ANYAMA, 03 dans la commune de BETTIE, et 02 dans celle de DOROPO. Pour ces élections partielles, la campagne électorale s’ouvrira le samedi 13 juillet à zéro heure pour s’achever le vendredi 19 juillet 2013 à minuit. Comme je ne cesse de le faire en pareille occasion, j’ai décidé une fois de plus de m’adresser à vous. D’abord, pour inviter les candidats en compétition à adopter un comportement républicain, respectueux des textes régissant le déroulement de la campagne électorale. Ensuite, pour exhorter les populations en général, et les électeurs en particulier des circonscriptions concernées, à faire preuve de civisme et de discipline durant la campagne. En effet, les motifs de l’annulation du scrutin dans l’une des circonscriptions en cause, tiennent essentiellement au non respect des principes édictés par le Code électoral à l’effet de régir le déroulement de la campagne électorale. C’est dire que la bonne tenue de la campagne est tout aussi capitale que celle du scrutin proprement dit. Dans son souci constant d’organiser des élections paisibles, crédibles, conformes aux standards internationaux, la Commission Electorale Indépendante voudrait compter sur vous les candidats, pour mener durant les sept (07) prochains jours, une campagne électorale pacifique, empreinte de tolérance, et de respect de l’adversaire. Toutes choses qui permettront aux électeurs de se rendre le jour du scrutin, dans les bureaux de vote, avec assurance et sérénité. Pour sa part, la Commission Electorale Indépendante, en rapport avec les forces nationales et internationales, a pris les dispositions idoines à l’effet d’organiser ces scrutins dans un environnement totalement sécurisé et apaisé. La Commission Electorale Indépendante voudrait une fois de plus assurer l’ensemble de nos compatriotes, de sa constante détermination à toujours organiser dans notre pays, des élections crédibles et sereines dont les résultats seront conformes au libre choix des électeurs. Bonne chance à tous les candidats. Je vous remercie. Fait à Abidjan, le 12 juillet 2013.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite