Côte d\'Ivoire: Charles Banny échange avec une délégation du FPI
0
 

Écouter
Côte d\'Ivoire: Charles Banny échange avec une délégation du FPI

Côte d\'Ivoire: Charles Banny échange avec une délégation du FPI

AIP | Lu 1871 fois | Publié

Le président de la Commission Dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), Charles Konan Banny, a échangé mercredi, à Abidjan, avec une délégation du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) sur le processus de réconciliation nationale en cours. Conduite par le président Miaka Ouréto, le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo a dit être favorable au processus par le président Konan Banny. \"Nous lui avons exprimé notre disponibilité à nous inscrire dans ce processus là. Nous partons donc avec beaucoup d’espoir et nous partons rassurés de ce que les actions de réconciliation qui doivent réunir tous les ivoiriens prendront bientôt corps. Voilà ce que nous avons à vous dire pour le moment\", a déclaré Alphonse Douati au sortir de l’entretien de deux heures avec Charles Konan Banny à son cabinet. M. Douati a expliqué que les discussions entre le président de la CDVR et sa délégation ont tourné essentiellement autour du processus de réconciliation. \"Nous voulons vous dire qu’à l’invitation du président de la commission, le premier ministre Charles Konan Banny, nous sommes ici ce matin. Il nous a informés de la méthode de travail qu’il entend mettre en place ces prochains jours pour lancer véritablement le processus de réconciliation. Un processus véritablement autour de la nation\", a-t-il ajouté sans vouloir donner de détail à ce stade des échanges, a fait savoir l’ancien ministre de la Production animale et des Ressources halieutiques. Le FPI a brillé par son absence à la journée de deuil national organisée le 17 mars par la CDVR, a-t-on noté. Pour Charles Konan Banny, ses hôtes du jour sont des acteurs politiques majeurs. C’est pourquoi, avec la présence du FPI, c’est le départ du dialogue politique, a-t-il déclaré. \"J’ai dit il y a quelques jours que le dialogue s’amorce déjà dans les populations. Nos frères du FPI sont venus me voir, c’est une réponse positive. En tant que parti politique, il s’engage dans la réconciliation\", s’est réjoui le président de la CDVR. Lors d’un récent conseil des ministres, le gouvernement, avec à sa tête le premier ministre, Me Jeannot Kouadio-Ahoussou, a décidé de renouer le dialogue avec l’opposition, notamment les partisans de l’ancien régime en vue de la mise en œuvre des actions du président de la République, Alassane Ouattara, rappelle-t-on.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Burkina: l’opposition appelle à "sécuriser les lieux de culte" après une attaque meurtrière contre une église

Coronavirus : la Russie interdit aux Chinois l'entrée sur son territoire

La mairie de Daloa prend un arrêté pour interdire les lotissements anarchiques

La Côte d’Ivoire est un point d’appui pour un certain nombre de valeurs dans la sous-région (Pdt Sénat français)

L’UNJCI condamne l’agression d’une équipe de reportage de la RTI à un meeting l’opposition