Le gouvernement ivoirien reprend le dialogue politique avec le FPI, mardi
0
 

Écouter
Publicite
Le gouvernement ivoirien reprend le dialogue politique avec le FPI, mardi

Le gouvernement ivoirien reprend le dialogue politique avec le FPI, mardi

APA | Lu 4879 fois | Publié

Le gouvernement ivoirien reprendra le dialogue politique avec le Front populaire ivoirien (Fpi), le parti de l'ex-président,Laurent Gbagbo dès le mardi prochain.

‘’Je vais rencontrer le mardi prochain le FPI pour relancer le dialogue. Mes premiers contacts m’ont révélé que le FPI est dans de très bonnes dispositions (...)’’, a déclaré jeudi soir, l’ex-Premier ministre, Jeannot Kouadio Ahoussou à l’issue de la 14ème rencontre du Cadre permanent de dialogue (Cpd). ‘’Nous devons aller dans un élan d’acceptation de l’autre et de nos différences pour permettre au pays d’avancer’’,a poursuivi M. Ahoussou, par ailleurs Ministre d’Etat auprès du Président de la République. Jeannot Kouadio Ahoussou a été désigné la semaine dernière pour conduire les travaux du Cpd avec l’opposition. Le président du Mouvement alternatif (MNC), Kabran Appiah qui s’exprimait au nom des responsables des 11 partis de l’opposition membre du Cpd a pour sa part annoncé que l’opposition politique se retrouvera sous peu à un séminaire. ‘’Le Cpd ira bientôt en séminaire, avec le gouvernement… pour régler tous ces problèmes qui sont interconnectés une fois pour toute pour que nous ayons une solution définitive’’, a-t-il dit à ce propos. Cette rencontre sera le lieu pour le pouvoir et l’opposition de marquer leurs "accords" ou leurs ‘’désaccords’’, a souligné Kabran Appiah. Il soutient que cette idée émise par l’ex-Premier ministre Kouadio Ahoussou a été acceptée par les siens en raison du fait que cette initiative a été "expérimentée avec beaucoup de succès à Grand-Bassam". ‘’14 réunions, ça fait beaucoup, le gouvernement est occupé, nous aussi, on est occupé’’, a poursuivi M. Appiah qui pense que ce sera l’occasion d’évacuer toutes les préoccupations qui jusque-là divisaient encore les deux camps. Après maintes négociations, les petits partis de l’opposition ont obtenu l’élargissement de certains de leurs camarades détenus dans les prisons du nord du pays dont le président du Front populaire ivoirien (Fpi, ex-parti au pouvoir), Pascal Affi N’guéssan et aussi l’adoption en conseil des ministres du projet de loi portant financements des partis politiques. Mais à ce jour, plusieurs questions demeurent sans réponse notamment les questions électorales et le statut de l’opposition pour lequel un projet de loi est en gestation.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Comités de soutien à l’allaitement de la Marahoué bénéficient d’une formation sur l’impact socio-économique de la COVID-19

Covid-19 : Un rapport présente les capitaux privés et les fonds en capital-risque comme des opportunités d’investissement (communiqué)

La Coalition des entreprises équipe ses membres pour des tests du VIH/Sida et d’hépatite B

Les prix de l’essence et du gasoil inchangés pour le mois de décembre 2020

Une coopérative agricole fait don de matériels médicaux à l’hôpital général de Bonon

Publicite
Publicite