Côte d\'Ivoire: Alassane Ouattara sur RFI \" \"Je peux comprendre l\'impatience des Ivoiriens\"
0
 

Écouter
Côte d\'Ivoire: Alassane Ouattara sur RFI \

Côte d\'Ivoire: Alassane Ouattara sur RFI \" \"Je peux comprendre l\'impatience des Ivoiriens\"

Ouattara Lacinan | Lu 1161 fois | Publié

Il y a un an, Alassane Ouattara était investi à Yamoussoukro, capitale politique et ville symbole, Président de la République de Côte d'Ivoire. Après la crise post-électorale, de nombreux défis attendaient l'homme fort d'Abidjan. Quel bilan au bout de 12 mois? Dimanche matin, il était l'invité de la Radio France international dans "Le débat africain" avec Alain Foka. Sur les attentes des Ivoiriens sur la cherté de la vie, la sécurité et la réconciliation, le président ivoirien a reconnu que la situation en Côte d'Ivoire n'était pas simple après une décennie de crise. "Vous verrez d'ici 2013, 2014, les Ivoiriens vivront dans de meilleurs conditions" a indiqué le président Alassane Ouattara interrogé sur les retards constatés au niveau des promesses de croissance et d'emploi. Sur la cherté de la vie, il a précisé que les mesures sont prises par son Gouvernement . "Ceci prend un peu de temps, je suis un économise j'ai les réponses, j'ai été élu pour cinq ans et nous n'attendrons pas les cinq ans pour réussir, je souhaite faire les choses de manière rationnelle", a t-il affirmé. Critiqué par l'opposition d'avoir été installé par la France, le Président ivoirien a tenu à préciser que la France a simplement accompagné les Nations Unies. "La sécurité s'est bien améliorée, les indices sont passés de 4 à 1. La Bad ( Banque Africaine de Développement) revient, les Ambassadeurs reviennent" a répondu le Chef d'Etat, Ministre de la défense sur cette question préoccupante de la sécurité en Côte d'Ivoire. Il s'est voulu aussi rassurant sur la réinsertion et le désarmement des ex-combattants. Alassane Ouattara, sur les questions de Justice a réaffirmé sa vision d'une justice équitable. Pour lui, serait bien que l'ex-Président Laurent Gbagbo soit jugé à la Haye car jugé ici ( Côte d'Ivoire) cela aurait donné le sentiment que la justice n'aurait pas été équitable. Sur le sujet de l'impunité, Alassane Ouattara a dit sa confiance en la justice même s'il observe une certaine lenteur dans le traitement des dossiers. Alassane Ouattara a également expliqué qu'il avait tenté l'ouverture et l'apaisement par des discussions avec l'opposition. "Les Maliens doivent se ressaisir et les Maliens doivent plus penser à eux qu'aux porte-feuilles ministériels", a déploré Alassane Ouattara, se prononçant sur la situation au Mali. Le Président en exercice de la Cedeao a par ailleurs fustigé le comportement de l'ex-junte avec ses voltes-faces. "Cette région est en train de devenir un nid de terroriste, ce n'est pas acceptable", a t-il condamné.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les forces de défense et de sécurité exhortées à persévérer les bonnes attitudes pour redorer leur blason

Le Premier ministre annonce la reprise des discussions sur la réforme de la CEI

Six mois de prison à deux individus pour diffusion de fausses nouvelles de disparition de sexe à Bouna

Campagne anacarde 2019: Les magasins des acheteurs fermés depuis mercredi à Niakara

Mariatou Koné assure de la poursuite de l’opération d’indemnisation des victimes