Un censeur molesté au Lycée 1 de Gagnoa pour son opposition aux sifflements des élèves
0
 

Écouter
Un censeur molesté au Lycée 1 de Gagnoa pour son opposition aux sifflements des élèves

Un censeur molesté au Lycée 1 de Gagnoa pour son opposition aux sifflements des élèves

AIP | Lu 3783 fois | Publié

Un censeur au lycée moderne 1 de Gagnoa, Koffi Boli, a été pris à partie par un groupe d’élèves perturbateurs muni de sifflets, tôt mardi matin dans la cour de l’établissement, rapporte plusieurs sources.

« C’est vraiment dommage pour lui de s’être retrouvé nez à nez avec les élèves qui ne lui ont pas fait de cadeau », indique un témoin de la scène, qui explique que le censeur Boli a reçu une salve de jets de pierres, et des coups de bâton et autres projectiles.

« Ça va, je ne suis pas blessé, mais avec l’âge et le souffle manquant, j’ai passé un mauvais quart d’heure », a relaté laconiquement Boli Koffi, qui malgré ses 10 ans de censorat, s’est laissé surprendre par la horde d’élèves déchainés, qui lui ont cassé le portable.

Depuis lundi matin, les élèves des principaux lycées de Gagnoa, ont décidé de précipiter les vacances scolaires de la Noël par la perturbation des cours à l’aide de coup de sifflets. Deux élèves ont été appréhendés la veille, indique une source de l’éducation nationale. Les congés scolaires sont officiellement prévus pour le 22 décembre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Difficile cohabitation entre deux villages voisins à Bocanda

Grand-Lahou: Réactivation du projet pour le désensablement de l’embouchure.

Les directeurs et chefs de services publics, parapublics et privés de Bouaflé dénoncent les attaques incessantes de leurs domiciles.

Le préfet Beudjé insatisfait de l’avancée des travaux de réhabilitation de la voie Yamoussoukro-Bouaflé

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)