Des gendarmes arrêtés pour avoir dépouillé un éleveur de 3 millions de FCFA à Odienné
0
 

Écouter
Des gendarmes arrêtés pour avoir dépouillé un éleveur de 3 millions de FCFA à Odienné

Des gendarmes arrêtés pour avoir dépouillé un éleveur de 3 millions de FCFA à Odienné

AIP | Lu 13705 fois | Publié

Les sieurs Seydou Koffi, Brou Yao Jean Luc et Armel Kouassi Fredy, tous de la gendarmerie d’Odienné, ont été arrêtés lundi, parce qu’accusés d’avoir dépouillé la veille, de la somme de trois millions de francs CFA, un éleveur qui venait de tirer 7 millions de CFA de la vente de ses bœufs dans cette ville.

Selon des amis de la victime, Tifa Diallo, éleveur malien, après avoir vendu des bœufs, samedi, il a passé la nuit à Odienné. Dimanche tôt le matin (5h30), il prend sa moto pour regagner son lieu d’habitation habituel (au Mali).

Il croise trois gendarmes sur son chemin entre le lac Savané et l’axe routier Odienné-Kaniasso. Les hommes en tenu l’arrêtent. Après une fouille minutieuse, ils découvrent 7 millions de francs CFA sur l’éleveur. Ils en prennent 3 millions et lui remettent le reste. Après l’opération, l’éleveur, ne pouvant pas continuer son voyage sans l’argent, suit les gendarmes.

Une fois à Odienné, il porte plainte à la brigade de gendarmerie. Après dénonciation, les gendarmes braqueurs sont interpellés, lundi matin. Ils sont conduits à la brigade de gendarmerie d’Odienné puis à l’escadron de gendarmerie.

L’argent de l’éleveur est remboursé. Les gendarmes mis en cause seraient soumis à la discipline militaire, en attendant la procédure judiciaire

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Can 2019 : Le Maroc ne sera pas candidat à l'organisation (Rachid Talbi Alami, ministre marocain de la Jeunesse et des sports)

Un ferronnier perturbateur des cours à Bouna mis aux arrêts

France : la justice saisie après une enquête d'Al-Jazeera sur le groupe Génération Identitaire

Une femme nommée pour la première fois à la tête d'Air France

Tanzanie: deux sociétés égyptiennes pour construire un barrage controversé