L’Office national de la protection civile réceptionne les clés de la nouvelle caserne des pompiers de Sassandra
0
 

Écouter
 L’Office national de la protection civile réceptionne les clés de la nouvelle caserne des pompiers de Sassandra

L’Office national de la protection civile réceptionne les clés de la nouvelle caserne des pompiers de Sassandra

Aip | Lu 3093 fois | Publié

-Le président du conseil régional du Gbôklè, Philippe Légré a remis les clés de la caserne des pompiers civils, appelée en d’autres termes centre de secours d’urgence (CSU), au Directeur Général de l’Office national de la protection civile (ONPC), Général Fiacre Kili Fagnidi, en présence des élus, du corps préfectoral, des chefs coutumiers et des chefs de service.

D’un un coût de 150 millions  de francs CFA et prévue pour accueillir 60 pompiers civils, cette caserne fonctionne pour le moment avec 41 pompiers  dont quatre femmes. Clôturée, elle comprend une bouche d’incendie et coûtera au final 250 millions au conseil régional avec les travaux supplémentaires qui y seront exécutés.

Recevant les clés de la caserne des pompiers civils, le Général Fiacre Kili Fagnidi a promis de l’équiper en véhicules d’intervention au plus tard au mois d’avril, à son inauguration. Le  président  du conseil régional du Gboklè Philippe Légré s’est dit heureux et fier d’avoir construit « une caserne toute neuve ».

« Nous savons que la protection civile est un indicateur de développement et la première condition pour rassurer les investisseurs qui veulent nous accompagner. La protection civile est absolument nécessaire pour notre région qui est une région de mer, de fleuve, de lagune. Il nous faut des secours en cas de noyade. Notre région connaît chaque année des éboulements, des inondations et les zones à risques sont nombreuses à cause de son relief très accidenté », a révélé M. Légré.

Pour le général Kili, toutes les régions et même les communes de Côte d’Ivoire doivent avoir la protection civile à côté des populations car  la meilleure façon de sécuriser les personnes et leurs biens, est de prévenir les dangers et être prompte à les contrer.

Il a déploré  les tristes évènements tels les  marchés construits à coût de milliards qui brûlent à travers le pays, des domiciles qui brûlent, des plantations qui brûlent, des noyades par ci par là, des inondations, des éboulements à chaque saison de pluie, des  catastrophes qui réduisent à néant en quelques minutes les efforts de la communauté et des familles causant de grands malheurs.

A ce jour, six casernes de pompiers civils ont été inaugurées  en côte d’ivoire. L’Union Européenne accompagne cette promotion de la protection civile mise en place depuis 2014 par le Président Alassane Ouattara, par la formation et l’équipement, a-t-on appris.

Les  sapeurs pompiers civils affectés à Sassandra pour le compte de la région du Gbôklè en 2015  ont squatté pendant tout ce temps l’hôtel campement en ruine.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions