Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »
0
 

Écouter
Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »

Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »

AIP | Lu 1755 fois | Publié

Le maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley a exhorté les jeunes à faire de leurs études, leur « ceinture de sécurité » à l’occasion de la première édition du « Genius compétition » organisée par l’association des polytechniciens de Grand-Bassam (APGB) doublée de la 3e Journée carrière sous le thème «Que serai-je demain ?».

«Il faut faire de l’éducation, de l’école notre ceinture de sécurité car ce que je suis aujourd’hui, je le dois à l’éducation. Prenez au sérieux les études pour être des cadres de demain» a conseillé le maire à ses filleuls.

Georges Philippe Ezaley, par ailleurs parrain de cette compétition s’est dit « fasciné » et « émerveillé  » par la prestation des deux lycées lors de cette compétition.

Le trophée de cette compétition de génie en herbe a été remporté par le lycée 2 face au lycée 1 de Grand-Bassam avec 440 points contre 380 points pour cette première édition après les phases éliminatoires qui se sont déroulées du 14 février au 28 février 2018.

«Nous avons organisé cette année la 3e journée carrière  pour présenter cette institution d’excellence de notre pays et leur expliquer les conditions d’y entrer», a expliqué la présidente de l’APGB, Kanon Melissa.

L’APGB a été  créée en 2009 et a pour objectif d’occuper sainement nos jeunes frères et les amener à préparer  leur carrière professionnelle, surtout les motiver à entrer à l’INPH de Yamoussoukro après le BAC.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nigeria: deux morts et huit blessés dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

RDC: démission du ministre de la Justice

Des jeunes de Daoukro reçoivent leurs diplômes de fin de formation dans le domaine agricole et de l’élevage

Parc national de la Comoé : Le préfet du Bounkani appelle les populations à aider l’OIPR dans la traque des orpailleurs

Urgent | La Côte d’Ivoire compte désormais 12052 cas confirmés, 6080 guéris et 81 décès. (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)