Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »
0
 

Écouter
Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »

Le maire de Grand-Bassam invite les jeunes à faire de l’éducation, « leur ceinture de sécurité »

AIP | Lu 1878 fois | Publié

Le maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley a exhorté les jeunes à faire de leurs études, leur « ceinture de sécurité » à l’occasion de la première édition du « Genius compétition » organisée par l’association des polytechniciens de Grand-Bassam (APGB) doublée de la 3e Journée carrière sous le thème «Que serai-je demain ?».

«Il faut faire de l’éducation, de l’école notre ceinture de sécurité car ce que je suis aujourd’hui, je le dois à l’éducation. Prenez au sérieux les études pour être des cadres de demain» a conseillé le maire à ses filleuls.

Georges Philippe Ezaley, par ailleurs parrain de cette compétition s’est dit « fasciné » et « émerveillé  » par la prestation des deux lycées lors de cette compétition.

Le trophée de cette compétition de génie en herbe a été remporté par le lycée 2 face au lycée 1 de Grand-Bassam avec 440 points contre 380 points pour cette première édition après les phases éliminatoires qui se sont déroulées du 14 février au 28 février 2018.

«Nous avons organisé cette année la 3e journée carrière  pour présenter cette institution d’excellence de notre pays et leur expliquer les conditions d’y entrer», a expliqué la présidente de l’APGB, Kanon Melissa.

L’APGB a été  créée en 2009 et a pour objectif d’occuper sainement nos jeunes frères et les amener à préparer  leur carrière professionnelle, surtout les motiver à entrer à l’INPH de Yamoussoukro après le BAC.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions