Une Coopérative productrice d’oignons à Nassian écoule difficilement ses produits
0
 

Écouter
Une Coopérative productrice d’oignons à Nassian écoule difficilement ses produits

Une Coopérative productrice d’oignons à Nassian écoule difficilement ses produits

Aip | Lu 1295 fois | Publié

La Coopérative agricole dénommée « Yego Dabiri » (Dieu est grand) de Bonvayo, localité située à une trentaine de kilomètres de Nassian, évoluant dans la culture de l’oignon, est confrontée à des difficultés dans l’écoulement de ses produits.

Au dire du secrétaire général de la coopérative chargé de la mobilisation, Adama Issouffou, la production de l’année en cours s’élève à 15 tonnes d’oignons, pour une superficie de trois hectares. Il a donné ces informations, lors d’une rencontre sur le domaine d’exploitation, le 28 mars.

M. Issouffou a fait savoir que faute de clients potentiels et privée de véhicule de livraison, la coopérative est obligée de vendre ses produits à vile prix sur le marché de Nassian.

Le responsable de la mobilisation a déploré tout de même ce rendement actuel dont la vente est estimée à 7.500.000 francs CFA, à raison de 500 francs CFA le kg d’oignons contre saison. Il a mentionné que le rendement normal à l’hectare est de 15 tonnes en moyenne, donc 45 tonnes sur les 3 ha, pour une vente estimée à 22.500.000  francs CFA.

L’interlocuteur du jour a lié cette sous-production au manque d’eau, d’engrais et de fongicide. Ces réalisations ont été possibles grâce à la coopération allemande GIZ, qui a offert quatre boîtes de semence d’oignons de 500 g chacune, dans le quatrième trimestre de l’année 2017, a-t-il expliqué.

La coopérative de vivriers de Bonvayo regroupe en son sein 46 femmes et huit hommes. Malgré quelques difficultés, elle impressionne tout le monde. Ce qui lui a permis d’enregistrer de nouveaux adhérents.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ghana: "l'Année du retour" attire les touristes afro-américains

L'Indonésie bloque internet en Papouasie pour contenir les émeutes

Des experts en communication réfléchissent sur la nutrition et le développement de la petite enfance à Yamoussoukro

Le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) sensibilise sur l’apatridie à Dahiépa Kéhi dans le département de Gagnoa

Tuberculose : Un comité régional de lutte contre la maladie installé dans la Bagoué