Pose de la première pierre d’une société d’exploitation de carrière de granulats à Bonon (Bouaflé)
0
 

Écouter
Pose de la première pierre d’une société d’exploitation de carrière de granulats à Bonon (Bouaflé)

Pose de la première pierre d’une société d’exploitation de carrière de granulats à Bonon (Bouaflé)

AIP | Lu 1237 fois | Publié

La première pierre de la société d’exploitation de carrière de granulats à été posée samedi à Bonon, dans le département de Bouaflé, en présence des élus, des cadres, des chefs traditionnels et d’investisseurs Italiens.

Le projet de construction de cette société d’exploitation de carrière de granulats pour la fabrication, entre autres, de gravier et de ciment, s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la mairie de Bonon et des investisseurs Italiens.

Ces derniers entendent, selon leur porte-parole Dall’Acqua Andrea, investir la somme de 12 milliards FCFA pour la construction de cette usine qui va offrir des opportunités d’emplois aux jeunes et pour la réalisation d’infrastructures socioéconomiques notamment un hôpital, un château d’eau, des écoles et des routes à Bonon.

Le maire de Bonon, Trazié Bi Guessan, s’est félicité de la pose de la première pierre de cette société, soulignant qu’elle pourra contribuer au développement de sa commune pour le bien-être des populations. Il a invité les populations à entretenir de bons rapports avec la société afin que l’exploitation de la carrière de granulats se fasse dans de bonnes conditions pour générer des retombées profitables à tous.

Le député de Bouaflé, Adié Dominique, parrain de la cérémonie, a salué le maire et ses partenaires pour cette belle initiative, promettant d’apporter son appui pour la réalisation de ce projet qui va amorcer le développement de Bonon.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les directeurs d’écoles primaires de Séguéla s’engagent à ne militer dans aucun syndicat

Grève dans l’éducation : les sanctions très bientôt appliquées (ministère)

Les coûts directs des accidents de travail estimés à 8 milliards par an en Côte d’Ivoire

Fin du couvre-feu instauré à Béoumi suite aux affrontements intercommunautaires

Le préfet de Toumodi exprime la compassion du gouvernement aux populations de Kocoumbo