Les sous-préfectures de Sifié, Kamalo et Worofla coupées de Séguéla
0
 

Écouter
Les sous-préfectures de Sifié, Kamalo et Worofla coupées de Séguéla

Les sous-préfectures de Sifié, Kamalo et Worofla coupées de Séguéla

AIP | Lu 2592 fois | Publié

Après une pluie torrentielle qui s’est abattue sur le département dans la nuit de vendredi à samedi, les sous-préfectures de Sifié, Kamalo et Worofla sont dorénavant inaccessibles de Séguéla par la voie terrestre, la rivière Kôflani, coulant entre les villages de Siakasso et Gbôlô, étant sortie de son lit, a constaté l’AIP.

La crue a entraîné l’enclavement de ces différentes localités. Plusieurs véhicules stationnés de part et d’autre de cette route étaient visibles, avec des usagers qui ne savent à quel saint se vouer.

« Depuis quatre heures du matin on est quitté à Worofla (40 km de Séguéla) et on ne peut plus avancer. Entre Séguéla et Sifié, il n’y a plus de route », a déclaré Diomandé Ibrahim, chauffeur qui fait habituellement le trajet Worofla-Gagnoa, tandis que ses collègues et autres apprentis sont à la tâche pour couper des troncs de tecks dans les environs pour constituer un pont de fortune.

Las d’attendre et ne voyant aucune solution qui vaille à leurs yeux, des passagers qui sont certainement presqu’à destination déchargent leurs bagages pour poursuivre le trajet à pied ou pour emprunter un autre véhicule qui, lui, rebrousse chemin.

D’autres, par contre, attendent que la situation se décante avec les travaux inopinés de « génie civil » entrepris par les chauffeurs et leurs apprentis.

« Nous, on vient de Touba. Donc, on ne peut plus se retourner », a laissé entendre dame Konaté Mawa, amère.

Cette route, rappelle-t-on, est une voie qui relie le Worodougou aux régions des Montagnes, du Guémon et du Bafing, en plus de permettre le trafic avec la Guinée voisine.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un crédit d’impôt supplémentaire accordé désormais à des entreprises ouvrant leur capital social aux nationaux

Bouaké: Remise jeudi d’unités de production et de transformation de manioc, d’épices secs et de production de jus à des groupements de femmes.

Plus de 50 journalistes tués dans le monde depuis janvier (ONG)

France: une ancienne ministre de la Culture soupçonnée de "prise illégale d'intérêts

RDC: 45 morts dans des violences inter-communautaires dans l'ouest (gouverneur)