L’État ivoirien accorde un prêt de plus de 400 millions de francs CFA, à la mairie de Man pour la construction d’un grand marché
0
 

Écouter
L’État ivoirien accorde un prêt de plus de 400 millions de francs CFA, à la mairie de Man pour la construction d’un grand marché

L’État ivoirien accorde un prêt de plus de 400 millions de francs CFA, à la mairie de Man pour la construction d’un grand marché

AIP | Lu 2397 fois | Publié

L’État de Côte d’Ivoire à accordé un prêt de plus de 400 millions de francs CFA, à la mairie de Man, en vue de la construction d’un grand marché, a-t-on appris mardi, lors de la 2ème session ordinaire du conseil municipal de l’exercice 2018.

«Pendant des années, nous avons cherché la solution pour la construction du grand marché de Man. (…) Et Dieu merci, nous apprenons avec plaisir que l’État  a accepté de  nous accorder le prêt.  On  a l’argent maintenant, on va commencer à construire le grand marché  de Man », a affirmé le maire de Man, Tia André, qui s’est réjoui avec les populations qui attendent cette nouvelle depuis 20 ans, après que l’ancien marché ait pris feu.

Toutefois, il a prévenu qu’avant le démarrage des travaux prévus en décembre 2018, des opérations de déguerpissement seront menées avec la participation, de toutes les couches sociales y compris les commerçants qui sont les premiers concernés.

Par ailleurs, le programme triennal 2019-2021, qui prévoit près de 60 millions de francs CFA pour l’embellissement de Man a été adopté, lors de cette session ordinaire du conseil municipal.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une ONG sensibilise sur la sécurité routière et la gestion des ouvrages d’assainissement

Le préfet de Gbéléban met en garde contre l’absentéisme des conseillers municipaux

Don de matériel au Lycèe de Zouan-Hounien pour la promotion de l’excellence

Des hommes d’affaires italiens veulent impulser le développent à Guiglo

Régionales 2018 : Sérey Doh Célestin vainqueur dans le Guémon et Zakpa Komenan dans le Lôh-Djiboua (CEI).