Quinze maisons en baraque partent en fumée au quartier Terre Rouge de San Pedro
0
 

Écouter
Quinze maisons en baraque partent en fumée au quartier Terre Rouge de San Pedro

Quinze maisons en baraque partent en fumée au quartier Terre Rouge de San Pedro

AIP | Lu 1904 fois | Publié

Un incendie a ravagé, mercredi, un pâté de 15 maisons en baraque, au quartier ‘’Terre rouge’’ de la ville de San Pedro, suite à une explosion de bouteilles de gaz dans une des baraques, a constaté l’AIP

"M’apprêtant à faire ma cuisine, de retour du marché, je flaire une odeur de chiffon brulé. A peine j’aperçois de la fumée sortant de la maison d’une de mes voisines, que subitement j’entends une explosion de bouteille de gaz suivie de flammes, sans que je ne puisse sauver quoique ce soit", a expliqué Ménékou Félicité Débora, habitante d’une des maisons partie en fumée.

Selon les victimes du sinistre, l’incendie s’est déclaré entre 10H et 11H. Elles déclarent avoir aussitôt appelé en vain les sapeurs-pompiers civils du Centre de secours d’urgence (CSU) de San Pedro, et qu’en moins de 30 minutes, toutes les 15 baraques ont été ravagées par les flammes, en débit de leurs efforts pour éteindre le feu.

Le préfet de région, Ousmane Coulibaly, alerté dès le déclenchement de l’incendie, a été informé par le CSU qu’il y avait une panne sur son fourgon. L’autorité préfectorale a alors réquisitionné les sapeurs-pompiers du Port et du groupe Bolloré. Mais, dès que ceux-ci sont arrivé sur les lieux, ils ont été pris à partie, à coups de pierres, par les populations en colère, reprochant à ceux-ci leur retard.

Le préfet est parvenu à calmer les jeunes en colère et leur expliqué que les pompiers n’étaient nullement fautifs, étant donné la rapidité de l’incendie et les difficultés momentanées du CSU. Il a promis faire le point des victimes et des biens perdus pour rendre compte à la hiérarchie.

Aucune perte en vie humaine ni blessé n’a été enregistré. Cependant les habitants déclarent avoir perdu tous leurs biens.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bouaké: Remise jeudi d’unités de production et de transformation de manioc, d’épices secs et de production de jus à des groupements de femmes.

Plus de 50 journalistes tués dans le monde depuis janvier (ONG)

France: une ancienne ministre de la Culture soupçonnée de "prise illégale d'intérêts

RDC: 45 morts dans des violences inter-communautaires dans l'ouest (gouverneur)

L’ambassade d’Allemagne organise un ”Noël Ebrié” à Blokhauss