Des ossements humains sortent de terre dans une école primaire à Bouna
0
 

Écouter
Des ossements humains sortent de terre dans une école primaire à Bouna

Des ossements humains sortent de terre dans une école primaire à Bouna

AIP | Lu 3076 fois | Publié

Des ossements humains sortent progressivement de terre à l’école primaire Bouna 4, un établissement situé à l’entrée de la ville sur la nationale A1.

Selon les témoignages recueillis auprès de patriarches et anciens de Bouna, le site actuel sur lequel se trouve l’établissement était le tout premier cimetière de la ville. Il a été délocalisé en 1976, sur l’axe du Ghana, à la sortie Est de la ville.

Pour les anciens, après cette délocalisation du cimetière, des travaux d’aménagement se sont effectués sur le site mais, de façon  partielle jusqu’en 1978, date de la construction de cette école primaire.

Aujourd’hui, du fait de l’érosion, l’on assiste à des ossements humains qui surgissent peu à peu du sol. Une situation que déplorent les enseignants qui appellent la mairie à prendre ses responsabilités.

Ils proposent que la municipalité fasse le remblayage de tout l’établissement de sorte à recouvrir ses ossements afin d’offrir un cadre de formation optimale aux élèves.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Colombie: le président Duque appelle Cuba à extrader les guérilleros de l'ELN

6.000 ressortissants nigérians se réfugient au Tchad après des attaques de Boko Haram (HCR)

Ethiopie: amnistie accordée à 13.000 personnes

Nigeria: un tribunal ordonne qu'un leader chiite incarcéré soit soigné par ses médécins

Le département de Duékoué de plus en plus fréquentable (Préfet)