90 cas de grossesses enregistrés dans les établissements scolaires d’Odienné lors de l’année scolaire 2017-2018
0
 

Écouter
90 cas de grossesses enregistrés dans les établissements scolaires d’Odienné lors de l’année scolaire 2017-2018

90 cas de grossesses enregistrés dans les établissements scolaires d’Odienné lors de l’année scolaire 2017-2018

AIP | Lu 2919 fois | Publié

La direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d’Odienné a annoncé, mercredi, lors d’une réunion de rentrée, un total de 91 cas de grossesses enregistrés pendant l’année scolaire 2017-2018 à Odienné et appelle les parents d’élèves à un meilleur suivi des élèves pour réduire le phénomène.

« Vu la croissance du nombre de grossesses en milieux scolaire, nous sommes inquiets. C’est pourquoi nous portons ces chiffres à votre connaissance pour que chacun s’approprie le suivi des élèves pour réduire ou éradiquer les grossesses à l’école à Odienné », a indiqué Soro Brahima, l’un des responsables des services sociaux de la direction régionale de l’éducation nationale.

Selon lui, le nombre de grossesses va crescendo car lors de l’année scolaire 2015-2016, l’on a enregistré 35 cas de grossesses, 2016-2017,  58 cas, dont un cas au primaire et 2017-2018, 91 cas dont six au primaire. Ce qui est inquiète les responsables en charge de l’enseignement à Odienné.

Mais pour les parents d’élèves, la croissance des grossesses peut être liée au manque d’enseignants car un enfant qui a six heures de cours, s’il se retrouve dans la cour de l’école sans enseignants, il ne rentrera pas à la maison mais peut emprunter d’autres chemins.

Au Lycée moderne 1 et lycée moderne2, des enfants de sixième fréquentent jusqu’en 3e sans professeur de français, d’anglais, de physique ou de SVT, apprend-on.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)

Les acteurs socio-économiques de Bouaké soutiennent la lutte contre l’incivisme initiée par le préfet

“Plus jamais de lotissement anarchique à Bouaké”, prévient le préfet

Niamey et Rome saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Kenya: au moins six morts dans une attaque jihadiste à Nairobi