Séguéla : Une intoxiction alimentaire fait deux morts
0
 

Écouter
Séguéla : Une intoxiction alimentaire fait deux morts

Séguéla : Une intoxiction alimentaire fait deux morts

AIP | Lu 1541 fois | Publié

Au nombre de 16 dont deux sont décédés, des enfants de la famille Doumbré ont été victimes d’une intoxication alimentaire survenue à Karangadougou-Korokodjouba, campement de la sous-préfecture de Sifié, à une trentaine de kilomètres de Séguéla, a appris l’AIP auprès de l’un des responsables de la famille en la personne de Doumbré Dramane, dimanche au sein du Centre hospitalier régional (CHR).

Selon son récit, les trois premiers cas ont été enregistrés mercredi matin avant d’être évacués au centre de santé de Gbélo où, après des soins, les victimes sont retournées à la maison avant que la situation ne s’aggrave et que deux enfants, en l’occurrence Doumbré Alassane et Doumbré Kaffa, 10 ans chacun et tous élèves, ne décèdent des suites de leurs maux de ventre.

Référés vendredi au CHR de Séguéla, les 14 autres enfants, cinq filles et neuf garçons dont l’âge varie entre deux ans et demi et 14 ans, sont pris en charge par le personnel médical qui conclut à une intoxication alimentaire.

« Avec toutes les dépenses ici-là, je n’ai plus rien. Il faut que les gens nous aident », a plaidé Doumbré Dramane dont la famille, venue du Burkina Faso, pratique les cultures du cacao et de l’anacarde.

Parmi la cinquantaine de personnes vivant dans le campement, seuls les enfants sont tombés malades, note-t-on.

Une intoxication alimentaire due à l’empoisonnement accidentel de la semoule de maïs communément appelée ‘’kabato’’ avec des pesticides avait été enregistrée en avril à Nandalla, village situé à 42 km de Séguéla, sur l’axe menant à Mankono, décimant les sept membres de la famille Sawadogo, rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Identification : lancement du Registre national de personnes physiques

Le gouvernement exprime sa compassion aux victimes des actes de violence des élèves pour des congés anticipés

Un pasteur condamné à six mois de prison ferme à Bouna pour la destruction d’objets sacrés

Le fonds saoudien va financer la construction du CHU à Abobo (Ministre)

Les élèves de Sassandra manifestent pour précipiter les congés de Noël