Bangolo : Soupçonnées d’homicide volontaire, 13 personnes convoquées par la brigade de gendarmerie
0
 

Écouter
Publicite
Bangolo : Soupçonnées d’homicide volontaire, 13 personnes convoquées par la brigade de gendarmerie

Bangolo : Soupçonnées d’homicide volontaire, 13 personnes convoquées par la brigade de gendarmerie

AIP | Lu 4933 fois | Publié

Treize habitants du village de Gloplou, dans le département de Bangolo, ont été convoqués par la brigade de gendarmerie après le décès d’une vieille dame retrouvée la gorge tranchée à son domicile dans la matinée du dimanche.

Dame Bah Jacqueline, accusée de pratique de sorcellerie, était traquée depuis le début des vacances scolaires par un groupe d’élèves revenu au village pour savourer ce temps de repos auprès de leurs parents.

Ces jeunes reprochaient à l’octogénaire d’être à l’origine de la maladie  »mystérieuse » d’un de leurs amis interné dans une église  pour recevoir les prières nécessaires à sa guérison.

Le mal de l’élève Daniel Sohou s’aggravant avec le temps, les jeunes de Gloplou, remontés par une révélation  »d’un homme de Dieu », ont organisé dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 septembre, une vive  manifestation de protestation contre les sorciers et sorcières du village.

Le dimanche matin, les habitants de Gloplou se sont réveillés avec l’information de l’assassinat de la vieille Bah Jacqueline.

Les présumés auteurs de ce meurtre seront entendus, le 2 octobre, à la brigade de gendarmerie de Bangolo.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite