Niakara : Un élève soupçonné d’implication dans le viol collectif d’une fille arrêté par la gendarmerie
0
 

Écouter
Niakara : Un élève soupçonné d’implication dans le viol collectif d’une fille arrêté par la gendarmerie

Niakara : Un élève soupçonné d’implication dans le viol collectif d’une fille arrêté par la gendarmerie

AIP | Lu 2831 fois | Publié

Un élève mineur régulièrement inscrit en classe de 5ème au Lycée municipal de Niakara a été mis aux arrêts vendredi par la brigade de gendarmerie qui le soupçonne d’implication dans le viol collectif d’une jeune fille survenu à Kafiné (18 km de Niakara), a appris l’AIP mercredi auprès de témoins.

L’élève âgé de 14 ans aurait activement participé à un abus sexuel en réunion sur la personne d’une élève couturière de 18 ans, le 09 septembre à Kafiné, au bord d’un marigot situé à quelque 3 km du village.

Selon des témoins, la victime, une élève couturière à Korhogo mais en vacances chez ses parents dans la bourgade de Kafiné, avait été admise à deux reprises en soins médicaux intensifs à l’hôpital général de Niakara, après avoir subi l’agression de cinq prédateurs sexuels au nombre desquels deux de ses cousins, deux élèves dont celui qui a été mis aux arrêts et un autre individu.

« Les quatre autres voyous sexuels ont pu prendre la fuite avec la complicité de leurs parents », a fait savoir Georges Douglou, un habitant de Kafiné. Ce dernier a dénoncé des «  pressions inouïes, attribuées à des habitants du village, sur le père et la mère de la victime à l’effet d’un abandon de plainte contre les auteurs de cet acte crapuleux inacceptable ».

L’élève interpellé a été déféré mardi devant l’administration judiciaire de Katiola et placé sous mandat de dépôt.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions