Une procédure exceptionnelle de dédouanement de motos et de tricycles ouverte à Korhogo
0
 

Écouter
Une procédure exceptionnelle de dédouanement de motos et de tricycles ouverte à Korhogo

Une procédure exceptionnelle de dédouanement de motos et de tricycles ouverte à Korhogo

AIP | Lu 1542 fois | Publié

Une procédure exceptionnelle de dédouanement de motos et de moto-remorques à des taux forfaitaires a cours dans la direction régionale des douanes de Korhogo depuis la mi-septembre, a appris jeudi l’AIP.

Selon le colonel Kamagaté Ibrahima, le directeur régional des douanes de Korhogo qui a donné l’information à un groupe journaliste, l’opération se caractérise par une réduction au tiers des frais normaux de dédouanement et la facilitation des démarches administratives. Elle vise à permettre aux détenteurs d’engins à deux ou à trois roues en usage dans les directions régionales concernées de régulariser leur situation d’ici à la fin de l’année.

Pour profiter de cette occasion, « il faut tout simplement la moto, le numéro de châssis et si possible la facture d’achat », a fait savoir le colonel Kamagaté Ibrahima. Un service spécialement dédié à cette procédure spéciale a été ouvert dans les locaux de la direction régionale de Korhogo tandis que des listes sont ouvertes dans les sous-préfectures à l’intention des détenteurs d’engins qui y résident.

Environ 2500 à 3000 motos et moto-remorques circulent dans le département de Korhogo sans immatriculation et sans polices d’assurance, faute d’avoir été dédouanées, a déploré colonel Kamagaté, soulignant toutefois que l’opération ne concerne pas les engins neufs.

Le défaut de pièces cause de nombreuses difficultés aux services de la police et aux maisons d’assurance lors du traitement des nombreux cas de vols et d’accidents de la circulation dans lesquels sont impliqués les motos et moto-remorques dans la localité.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Burkina: au moins une dizaine de militaires tués dans une des plus graves attaques contre l'armée

Le procès du Président Omar el-Béchir ouvert ce lundi au Soudan

300 instituteurs contractuels en formation au CAFOP de Man

Ferkessédougou: Plusieurs dégâts causés par des éléphants dans les villages du canton Palaka

Niakaramadougou: Don de ciment pour la poursuite des travaux d’une école maternelle à Folofonkaha