Un exploitant agricole retrouvé mort à Tokpa-N’drikro (Bocanda)
0
 

Écouter
Un exploitant agricole retrouvé mort à Tokpa-N’drikro (Bocanda)

Un exploitant agricole retrouvé mort à Tokpa-N’drikro (Bocanda)

AIP | Lu 2286 fois | Publié

Un exploitant agricole, Kouassi Koffi, 48 ans, a été retrouvé mort à Tokpa-N’drikro, une localité située dans la sous préfecture de Beganssou à 35 km de Bocanda.

Selon les faits, le corps sans vie de Kouassi Koffi a été retrouvé par Kouassi Kouassi alias ” Kouassi au carré”. Aux dires de Yassoui Yao Didier, neveu de la victime, le samedi nuit, aux environs de 21 heures, “Kouassi au carré” a annoncé au village, qu’étant allé visiter ses pièges à 17 heures, il a découvert le corps d’un individu à côté de l’un de ses pièges.

Tout le village s’est déporté aussitôt sur le lieu du drame. A leur arrivée, les villageois constatent que le cadavre est complètement défiguré et toute sa tête est écrasée. A côté de lui se trouve un bâton.  Kouassi Kouassi est aussitôt accusé d’en être l’auteur sur la base de ce qu’un différend foncier l’oppose à la victime.

Selon des témoignages concordants, Kouassi au carré avait menacé publiquement de tuer  Kouassi Koffi si l’occasion se présentait à lui.  La chefferie l’accule donc de questions dont les réponses ne lui paraissent pas convaincantes.

Le village l’a contraint à creuser la tombe et à enterrer seul le corps de la victime. La gendarmerie, saisie, a fait le constat d’usage et a ouvert une enquête. Kouassi au carré a été convoqué et entendu par la gendarmerie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Covid-19 : Plus de 42 millions FCFA à six jeunes entrepreneurs pour la production de kits sanitaires

Covid-19 : Le préfet d’Agnibilékrou appelle les acteurs de l’école à redoubler de vigilance

COVID-19 : Une société minière offre du matériel informatique à la sous-préfecture de Bouaflé

Près de 38.000 masques distribués aux établissements de la région de l’Iffou

Covid-19 : Des élèves en classe d’examen reçoivent des caches-nez à Béoumi

Publicité