Bocanda : Deux orpailleurs clandestins tués dans une mine d’or dans le village de Bengassou
0
 

Écouter
Bocanda : Deux orpailleurs clandestins tués dans une mine d’or dans le village de Bengassou

Bocanda : Deux orpailleurs clandestins tués dans une mine d’or dans le village de Bengassou

AIP | Lu 1980 fois | Publié

Deux individus non identifiés exerçant le métier orpaillage dans la clandestinité ont perdu la vie à la suite d’un éboulement survenu dans une mine d’or, samedi à Bengassou, une sous-préfecture située dans le département de Bocanda.

Ces victimes qui seraient des jeunes hommes d’environ 30 à 35 ans, originaires du Burkina Faso, ont été ensevelies sous un amas de sable alors qu’ils creusaient un tunnel sous la terre, à la recherche d’un filon de graviers sensés contenir le métal précieux, selon une source villageoise qui a donné l’information lundi à l’AIP.

“Il a plu dans la région la veille et le sol était devenu fragile. Les deux jeunes étaient dans le trou en train de creuser quand la terre s’est affaissée sur eux avec un grand bruit. Ils sont morts avant qu’on les retrouve », a expliqué la source.

La gendarmerie alertée s’est déportée sur les lieux et a ouvert une enquête.

Un orpailleur clandestin du nom d’Ibrahim Moussa est décédé dans une mine d’or de Booré, en avril, suite à un éboulement, rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brésil: le domicile du président du parti de Bolsonaro perquisitionné

Le Secrétariat d’Etat chargé des Affaires maritimes veut redynamiser l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM)

Les autorités d’Alépé au secours des victimes des pluies diluviennes

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Le gouvernement appelle à l’intensification des initiatives en faveur des femmes rurales