La divagation des animaux domestiques bientôt interdite dans la ville de Vavoua
0
 

Écouter
La divagation des animaux domestiques bientôt interdite dans la ville de Vavoua

La divagation des animaux domestiques bientôt interdite dans la ville de Vavoua

AIP | Lu 1470 fois | Publié

La divagation des animaux domestiques est désormais interdite dans la ville de Vavoua, suite à la réunion de sensibilisation tenue samedi entre le conseil municipal et les éleveurs à la mairie de Vavoua.

"Je vous ai réunis pour vous informer qu’à partir du 1er décembre de cette année, il est interdit la divagation de tout animal dans la ville de Vavoua", a indiqué le maire Théodule Diro Lahuet s’adressant aux éleveurs de la commune.

Il a ajouté qu’il va prendre, dès cette semaine, un arrêté dans ce sens, précisant que le propriétaire de tout animal saisi par les services municipaux s’acquittera d’une amende de 10 000 FCFA par bête.

Les éleveurs ont dit prendre acte de cette décision, demandant toutefois que des troupeaux puissent traverser la ville les soirs à partir de 18 h et les matinées entre 6h et 7h. Le maire a promis d’analyser cette doléance.

Cette mesure municipale fait suite à une charge de l’élève Tognonon Florent du lycée moderne de Vavoua par un bœuf qui l’a blessé au sein dudit lycée il y a trois semaines. Lle proviseur du lycée et les populations de Vavoua avaient alors plaidé auprès de l’autorité locales que soit interdite la divagation des animaux dans la ville, rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Pluies diluviennes: Le Gouvernement apporte son soutien aux sinistrés d’Alépé

L’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) recommande la mise en place d’un fonds régional de transport maritime

Plusieurs tonnes de produits périmés incinérés à Aboisso

Des femmes juristes et le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) sensibilisent sur l’apatridie à Zébizékou dans le département de Ouragahio

Cent-trente-cinq réfugiés ivoiriens de la crise post-électorale (2011) sont arrivés mercredi soir à Korhogo, dans le cadre d’un retour volontaire