Plus de 500 enfants déclarés à l’Etat civil à Touba
0
 

Écouter
Plus de 500 enfants déclarés à l’Etat civil à Touba

Plus de 500 enfants déclarés à l’Etat civil à Touba

AIP | Lu 598 fois | Publié Il y a 8 jour(s)

Plus de 500 enfants sans papiers ont été déclarés à l’Etat civil à Touba grâce à la générosité de Touré Kafoumba, un cadre natif de Sokourala, un village de la sous-préfecture de Touba.

Ce geste s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement relative au projet de loi visant à moderniser le système national de l’Etat civil avec des réformes fortes et innovantes.

Le sous-préfet de Touba, Savadogo Adama, a félicité Touré Kafoumba pour son geste favorisant l’établissement d’extrait de naissance à plus  de 500 enfants non déclarés à l’Etat civil.

Il a fait savoir que la sensibilisation de la population à déclarer les naissances de leurs enfants est une lutte menée quotidiennement dans la localité, déplorant que l’enregistrement de naissance reste encore insuffisant.

Le sous-préfet de Touba a  expliqué que la déclaration de naissance est gratuite à partir des trois mois suivant l’accouchement et une fois déclaré, le parent est  libre d’établir des copies de cet extrait à tout moment.

Le chargé du recensement des enfants sans papier, Touré Youssouf, a indiqué que  déjà plus de 500 extraits de naissance et une centaine de certificats de nationalité ont  été  établis pour le bonheur des enfants des villages de Mahou-Soukourala, Mimballa, Yalla, Madina, N’Golodougou, Sanankoro, Tiekourasso, Yoh, Koidougou, Guinteguela, Tienfou et Webasso.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ebola en RDC: la barre des 300 morts dépassée

Bénin: la BAD prête 163 millions d'euros pour développer l'industrie du coton

Burkina : entrée en service d'une station solaire en zone rurale

L’abstinence sexuelle recommandée aux élèves de Minignan

Le poste de police d’immigration frontière de Koguienou inauguré