Les directeurs de services dénoncent l’insécurité à Bouaflé
0
 

Écouter
Les directeurs de services dénoncent l’insécurité à Bouaflé

Les directeurs de services dénoncent l’insécurité à Bouaflé

AIP | Lu 990 fois | Publié Il y a 31 jour(s)

es directeurs et chefs de services publics, parapublics et privés de Bouaflé dénoncent les attaques incessantes de leurs domiciles, le saccage et le pillage de leurs locaux administratifs et autres officines malgré les efforts consentis par les forces de l’ordre.

« Nous, vos collaborateurs souffrons de l’insécurité qui perdure malgré les efforts consentis par nos forces de l’ordre. Cette insécurité se matérialise par les attaques incessantes de nos domiciles surtout le saccage et le pillage de nos locaux administratifs et autres officines », a indiqué leur porte-parole, N’Goran Alexis, à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux au préfet de la région de la Marahoué et préfet de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias qui s’est déroulée, mardi, à la préfecture.

M. N’Goran a également, au nom de ses collègues, déploré le manque criant d’eau et d’électricité auquel ils sont confrontés ainsi que la population. Il a plaidé pour la mise à la disposition de la plupart d’entre eux des véhicules et bâtiments administratifs adéquats pour mener à bien leurs missions.

Il a salué la volonté du préfet de les soutenir pour la réussite de leurs missions, en vue du bien-être des populations, lui souhaitant les vœux les meilleurs de prospérité, de longévité, de sagesse plus accrue, de santé et de succès dans toutes ses actions.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le conseil régional du Poro a annoncé un budget primitif de 2,059 milliards de francs Cfa

France: les "gilets jaunes" manifestent pour marquer trois mois de contestation sociale

Chine: Mort à 101 ans du secrétaire de Mao et critique du Parti communiste

Un ex-cardinal défroqué par le Vatican pour abus sexuels, une première

Nigeria: Buhari appelle au calme après le report des élections