Niakara : Un présumé coupeur de route abattu par la gendarmerie près de Nangoniékaha
0
 

Écouter
Niakara : Un présumé coupeur de route abattu par la gendarmerie près de Nangoniékaha

Niakara : Un présumé coupeur de route abattu par la gendarmerie près de Nangoniékaha

AIP | Lu 575 fois | Publié Il y a 7 jour(s)

Un des deux individus, soupçonnés d’attaques armées sur les pistes villageoises au Nord de la ville de Niakara (centre-nord, région du Hambol), a été abattu, jeudi, lors d’échanges de tirs, par des éléments de la gendarmerie locale en patrouille dans la zone, a appris l’AIP ce vendredi.

Selon plusieurs motocyclistes, dont Huimtia Ouattara (41 ans), agriculteur à Badiokaha, c’est aux environs de 17h, jeudi, que deux individus, de type sahélien, enfourchant une moto flambant neuve, volée  sur la piste Nangoniékaha-Niakara, ont ouvert le feu à la vue du véhicule de la patrouille de gendarmerie.

“L’un des deux malfrats, qui avait une Kalachnikov, a fait usage de l’arme tentant de couvrir sa fuite à la vue des gendarmes”, a-t-il fait savoir, précisant que la riposte des agents a été fatale à son acolyte qui avait une machette.

Des informations confirmées par des autorités locales indiquant un ratissage en cours à l’effet de mettre la main sur le complice, en fuite .

En effet, ces deux malfrats, non encore identifiés, avaient, jeudi, quelques heures plus tôt,  dépouillé plusieurs usagers de la piste d’accès à Sépikaha, village à l’Est de Niédiékaha, le chef-lieu de sous-préfecture.

Le signalement des deux quidams avait été donné aux forces de défense et de sécurité de la zone.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France: les "gilets jaunes" manifestent pour marquer trois mois de contestation sociale

Chine: Mort à 101 ans du secrétaire de Mao et critique du Parti communiste

Un ex-cardinal défroqué par le Vatican pour abus sexuels, une première

Nigeria: Buhari appelle au calme après le report des élections

Le ministre Amon-Tanoh rassure que l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire “se passera bien”