Une caravane de sensibilisation sur les facteurs de risque des accidents de la route à Bondoukou
0
 

Écouter
Une caravane de sensibilisation sur les facteurs de risque des accidents de la route à Bondoukou

Une caravane de sensibilisation sur les facteurs de risque des accidents de la route à Bondoukou

AIP | Lu 1359 fois | Publié Il y a 19 jour(s)

Une caravane de la sécurité routière séjourne à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) de mercredi à jeudi en vue d’informer et de sensibiliser les usagers de la route sur les facteurs de risque des accidents de la route, à l’occasion d’un séminaire initié par le ministère des Transports.

Cette caravane, en collaboration avec l’Office de la sécurité routière (OSER) est destinée aux acteurs du secteur du transport, autorités administratives et politiques ainsi qu’aux forces de l’ordre et de sécurité.

Elle vise à faire connaitre et réduire les facteurs de risque des accidents de la route et impulser un changement de comportement par des simulations. Il s’agit également de faire appliquer les textes régissant l’organisation des transports et sensibiliser les populations sur les comportements à risques.

Le conseiller technique du ministre du Transport, Kumassi Koffi a fait remarquer qu’il est souvent constaté une recrudescence de l’insécurité routière dans les différentes régions de la Côte d’Ivoire.

Selon le conseiller technique, la ville de Bondoukou a enregistré en 2017, 33 accidents qui ont fait 12 tués, 17 blessés graves et 22 blessés légers.

Il a fait savoir que la sécurité routière passe par la prise de conscience de chaque individu, le respect strict du code de la route, le réflexe de ne pas s’adonner à des gestes et actes dangereux à risque et l’exigence de soumettre son véhicule au contrôle technique.

Selon les statistiques de l’OSER, la Côte d’Ivoire a enregistré 1 000 décès et 2 0000 blessés entre 2 000 et 2016 du fait des accidents de la route.

Entre 2000 et 2013, le nombre d’accidents était évalué  en moyenne à 6 000 avec 6 00 tués et 8 000 blessés. Depuis 2014, ce chiffre est passé à 8 000 accidents en moyenne avec un peu plus de 8 00 tués et 12 000 blessés.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des cambriolages récurrents dans des églises à Sakassou

Grève à l’Education nationale : le ministère plaide pour un retour des syndicats encore en marge des négociations

Des pays africains réfléchissent à Abidjan sur des solutions durables à l’érosion côtière

Reprise partielle des cours au secondaire à Agnibilekrou

Des militaires de Man renforcent leurs capacités en Droits de l’Homme