Un présumé trafiquant d’objets sculptés en ivoire mis aux arrêts
0
 

Écouter
Un présumé trafiquant d’objets sculptés en ivoire mis aux arrêts

Un présumé trafiquant d’objets sculptés en ivoire mis aux arrêts

AIP | Lu 1867 fois | Publié

Un présumé trafiquant d’espèces protégées, Djibril Gueye, a été mis aux arrêts avec en sa possession, de précieux objets sculptés faits à base d’ivoire, rapporte une note d’information transmise, lundi, à l’AIP.

L’arrestation a été possible grâce à la collaboration des éléments de l’Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale organisée (UCT) et du Ministère des Eaux et Forêts, avec l’assistance technique du projet EAGLE-Côte d’Ivoire.

Le nommé Djibril, âgé de 30 ans et de nationalité sénégalaise a été arrêté samedi 16 mars 2019 au moment de la vente de sa contre-bande dans la commune de Cocody. Il était jusque-là, l’un des maillons forts du trafic d’ivoire dans la région le San-Pedro avec pour spécialité, la vente d’objets sculptés en ivoire.

Arrêté, pour flagrant délit de détention, de circulation et de commercialisation illégale de produits fauniques, l’homme a été placé dans la foulée en garde à vue dans les locaux de l’UCT. Après quoi, il sera remis aux autorités judiciaires où s’il est reconnu coupable, il risque une peine de prison allant de 2 à 12 mois ferme assortie d’une amende de 3000 à 300.000 FCFA.

Le ministère des Eaux et Forêts a entamé depuis 2018, une révision de la loi faunique pour la rendre plus dissuasive et permettre aux trafiquants de passer désormais plus de temps derrière les barreaux.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Deux morts et un blessé grave dans un accident de la circulation à Dimbokro

Agboville appelée à la vigilance face à la montée du COVID-19

COVID-19: L’l’Institut National d’Hygiene Publique ( INHP) lance une vaste opération de désinfection à Tiassalé

COVID-19: Des vivres et de non-vivres du Premier ministre aux populations de Niablé

COVID-19: Côte d’Ivoire Tourisme met en place un cadre de concertation pour des solutions pérennes