Béoumi : Le calme revenu après les heurts de la mi-journée
0
 

Écouter
Béoumi : Le calme revenu après les heurts de la mi-journée

Béoumi : Le calme revenu après les heurts de la mi-journée

Boris Odilon BLE / RTI Info | Lu 2211 fois | Publié

La ville de Béoumi située à 60 km à l'ouest de Bouaké (centre du pays), a été le théâtre d'affrontements entre transporteurs. Ces troubles ont paralysé pendant des heures toute la ville avant que les forces de sécurité ne ramènent le calme.

Selon des sources sur place, tout serait parti d'un accrochage entre un minicar et un taxi-moto. Des échanges houleux entre les conducteurs des deux engins vont se muer en une bagarre. Le conducteur du moto-taxi sera blessé et conduit à l’hôpital de Bouaké.

Quelques temps après, une rumeur annonçant le décès du blessé va courir dans la ville, entraînant des affrontements entre transporteurs.

Joint au téléphone, Djedj Mel, Préfet du département de Béoumi a indiqué que « le chauffeur de moto-taxi n’est pas mort ». Néanmoins, « un calme précaire règne sur la ville ». Pour éviter de nouveaux heurts et trouver une solution pour la paix dans la cité, « les responsables communautaires et religieux ont été convoqués à une réunion » a-t-il ajouté.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

COVID-19 : Du matériel sanitaire et de prévention remis aux commerçants du grand marché d’Issia

COVID-19 : Don de vivres et de non vivres aux populations de l’Indenié-Djuabin

Le préfet appelle la population au calme après l’incendie du marché de Lakota

COVID-19: La Première dame apporte son soutien aux entreprises de presse

COVID-19 : Du matériel sanitaire et de prévention remis aux commerçants du grand marché d’Issia