Des professionnels des médias et de la communication formés à la gestion des risques d’épidémie
0
 

Écouter
Des professionnels des médias et de la communication formés à la gestion des risques d’épidémie

Des professionnels des médias et de la communication formés à la gestion des risques d’épidémie

AIP | Lu 497 fois | Publié Il y a 10 jour(s)

Une vingtaine de professionnels des médias, d’animateurs en langue de radios de proximité et de points focaux de communication du centre des opérations d’urgence de santé publique des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo se sont formés sur la communication des risques en matière de santé publique de mardi à jeudi à Korhogo.

La formation est intervenue dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action national de sécurité sanitaire. Elle a été organisée par le groupe technique de travail communication sur les risques, appuyé par le projet Breakthrough Action, dans le but de fournir aux participants les outils méthodologiques et les informations nécessaires sur les principales maladies endémiques ou à potentiel endémique et sur les rôles et responsabilités de ces derniers face à une menace ou une crise épidémiologique.

Le traitement adéquat de l’information durant ces périodes sensibles et de folles rumeurs était également au menu de la formation qui a pris la forme d’un atelier participatif. Les acteurs des médias et les communicateurs peuvent jouer un rôle important dans la prise de conscience des risques liés à la propagation des maladies épidémies en contribuant à changer les comportements des individus, ont indiqué les animateurs de l’atelier, Mme Brou Aka et M. William Bénié, issus de Breakthrough  Action.

La formation, prévue se dérouler sur toute l’étendue du territoire national, répond à la nécessité de « sortir de la logique de gestion de la crise sanitaire » pour adopter celle de la « gestion des risques liés aux épidémies de santé publique ». Ce changement d’approche devrait permettra d’utiliser de façon optimale les ressources disponibles, d’anticiper et de proposer un approche globale de gestion des menaces liés aux événements de santé publique, ont expliqué les deux animateurs.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC: l'Eglise s'adapte aux contraintes de la lutte contre Ebola à Goma

Kenya: le ministre des Finances arrêté pour corruption

Burkina: consensus entre pouvoir et opposition sur les élections de 2020

Tunisie: atterrissage d'urgence d'un avion des forces libyennes pro-Haftar

Nigeria: Au moins six manifestants chiites tués dans des heurts avec la police (témoins)