Boundiali : Mariatou Koné obtient la construction d’une école de la petite mine à Siempurgo pour lutter contre l’orpaillage clandestin
0
 

Écouter
Boundiali : Mariatou Koné obtient la construction d’une école de la petite mine à Siempurgo pour lutter contre l’orpaillage clandestin

Boundiali : Mariatou Koné obtient la construction d’une école de la petite mine à Siempurgo pour lutter contre l’orpaillage clandestin

Frederic Gore-Bi/RTIinfo | Lu 1071 fois | Publié Il y a 24 jour(s)

Le maire de Boundiali, Mariatou Koné a obtenu du Ministère des Mines et de la Géologie, la construction d’une école de la petite mine à Katiendé, village situé dans la sous-préfecture de Siempurgo dans le département de Boundiali. La construction de cette école est une réponse à l'orpaillage clandestin. Une pratique aux conséquences multiples et néfastes qui a pignon sur rue dans la région de la Bagoué. Le lancement des travaux de ladite infrastructure a eu lieu le vendredi 26 juillet 2019.

En sollicitant son collègue Jean Claude Kouassi au mois de février dernier pour l'ouverture de cette école dans le département de Boundiali, il s'agissait, selon le Maire, d’apporter des réponses à plusieurs préoccupations des populations conformément à son programme de campagne notamment la création d’emplois au profit des jeunes, la formation professionnelle afin d’offrir des aptitudes et capacités à l'exercice d'une activité ou d'un métier dans le secteur de la petite mine.

Aussi, précise le Maire de Boundiali, un tel projet n’aurait pas vu le jour sans la volonté du Président de la République Alassane Ouattara et de son Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. "Les populations de la Bagoué voudraient par ma voix, traduire leur infinie gratitude au Président de la république pour sa sollicitude à leur endroit en initiant de nombreux projets de développement dans notre région" s'est félicitée le Professeur Mariatou Koné.

A cette cérémonie de lancement des travaux de l’école de la petite mine, le Ministre Jean Claude Kouassi a invité les populations à saisir cette opportunité pour tourner la page de l’orpaillage clandestin. "Cette pratique constitue un grave danger pour la santé et le développement de leur localité" a-t-il insisté.

Le premier responsable en charge des Mines et de la Géologie a annoncé la construction de plusieurs écoles de la petite mine dans d’autres localités de l’intérieur du pays. Ainsi donc après celle de Katiendé, les villes de Hiré, Daoukro et Zouan Hounien bénéficieront de cette infrastructure.

Le Ministre Bruno Koné et le Président du conseil régional de la BAGOUE, Siama Bamba, ont assisté à cette cérémonie.

                                                                                                                                            Frédéric Goré-Bi

                                                                                                                                            frederic.gorebi@rti.ci

                                                                                                                                            


 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brésil: des feux en Amazonie déclenchent une tempête anti-Bolsonaro

Afrique du Sud: Ramaphosa défend sa campagne controversée pour la présidence de l'ANC

Ghana: "l'Année du retour" attire les touristes afro-américains

L'Indonésie bloque internet en Papouasie pour contenir les émeutes

Des experts en communication réfléchissent sur la nutrition et le développement de la petite enfance à Yamoussoukro