Abengourou : Six jeunes écopent de plusieurs mois de prison pour violation du couvre-feu
0
 

Écouter
Publicite
Abengourou : Six jeunes écopent de plusieurs mois de prison pour violation du couvre-feu

Abengourou : Six jeunes écopent de plusieurs mois de prison pour violation du couvre-feu

AIP | Lu 1983 fois | Publié

Six jeunes interpellés mardi à Abengourou pour non-respect du couvre-feu ont été jugés lundi au tribunal de première instance d’Abengourou et condamnés à six mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 300 000 FCFA chacun à payer à l’État de Côte d’Ivoire.

Le tribunal d’Abengourou n’a pas attendu mercredi, le jour traditionnel de ses audiences, pour se réunir en audience exceptionnelle en vue de trancher sur le cas des individus interpellés. 

Les prévenus ont reconnu les faits. Ils ont expliqué qu’ils ont été arrêtés pour certains alors qu’ils revenaient d’un voyage ou du travail et d’autres pris devant le portail de leur domicile au-delà de 21 H. 

Le tribunal a fait remarquer que les prévenus ont été interpellés à un moment assez particulier de grave crise sanitaire avec la propagation du COVID-19. Une maladie virale qui continue de causer d’énorme dégâts dans le monde avec des flots de personnes décédées et infectées, et de prise de mesures drastiques au nombre desquelles le couvre-feu, pour prévenir la propagation de la pandémie. 

"C’est cette astreinte que les prévenus ont dérogé de façon manifeste et libérée et de violer", a soutenu le procureur Djè Noël. 

Il a saisi l’occasion pour insister sur l’importance du couvre-feu et le respect des mesures de barrières sanitaires.  "C’est pour préserver la bonne santé du peuple ivoirien que ces mesures ont été édictées", a rappelé le procureur d’Abengourou.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Présidentielle 2020 : Patrick Achi invite le Zanzan à voter Ouattara pour pérenniser le développement de la Côte d’Ivoire

Présidentielle 2020 : le candidat KKB s’estime “la seule option pour la paix”

Dialogue politique: Le gouvernement accède à la demande de restructuration de la CEI formulée par l'opposition

Urgent | Couvre-feu instauré dans tout le Département de Dabou de 19 heures à 06 heures du 21 au 25 octobre inclus. (Communiqué)

L’ancien président burundais Pierre Buyoya condamné à perpétuité

Publicite
Publicite