Covid-19 : La région du Tchologo reçoit un appui du Gouvernement.
0
 

Écouter
Publicite
Covid-19 : La région du Tchologo reçoit un appui du Gouvernement.

Covid-19 : La région du Tchologo reçoit un appui du Gouvernement.

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 4312 fois | Publié

La région du Tchologo a reçu un appui en vivres et non vivres dans le cadre de la lutte contre la maladie à corona virus. Alassane Diamouténé, vice-président du conseil régional du Tchologo a réceptionné le mardi 19 mai dans les locaux du Programme National de Cohésion Sociale, des vivres et non vivres destinés aux populations vulnérables de sa région.

Il s’agit entre autres de dispositifs de lavage des mains, de riz, d’huile, de pates alimentaires, de gel hydro-alcoolique, de savon etc.

Saluant cet appui du gouvernement en faveur de la région du Tchologo, Alassane Diamouténé, qui avait à ses côtés des élus des communes de Ferkessedougou, Kong, Koumbala, Diawala et Niellé, a rassuré la Ministre quant à la redistribution aux personnes vulnérables de ladite région.

Aussi est-il important de souligner que la commune de Ouangolodougou, bien que faisant partie de la région du tchologo, avait déjà reçu des dons.

Cette action, a rappelé la Ministre Mariatou Koné, vise à prévenir la pandémie de la covid 19 en accordant le minimum vital aux populations en situation d’extrême vulnérabilité sans distinction aucune.

Au 19 mai, ce sont 25 régions sur 31 et 160 communes sur 201 qui ont bénéficié de l’opération de redistribution des vivres et non vivres par le Ministère en charge de la solidarité

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Présidentielle 2020: La CEI de Bonon forme ses agents électoraux

Les producteurs de la filière anacarde du Tchologo sensibilisés sur la mise en place d’une l’interprofession

Dix mille cache-nez offerts aux populations du département de Boundiali

Publicite
Publicite