Revue de presse - Lu dans la presse de ce jour : La FESCI de retour !
0
 

Écouter
Revue de presse - Lu dans la presse de ce jour : La FESCI de retour !

Revue de presse - Lu dans la presse de ce jour : La FESCI de retour !

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 1353 fois | Publié

« FESCI toujours ! » a-t-on entendu à nouveau hier au Campus d’Abidjan Cocody. L’organisation estudiantine a « paralysé » les cours selon les parutions dans la presse de ce mardi 18 Février 2014.

Journée chaude donc ce lundi 17 février 2014 à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire a refait surface. « La FESCI paralyse l’Université de Cocody » lit-on ainsi à la une du quotidien L’Inter. « Dissolution de la FESCI, Conditions académiques, l’Université de Cocody paralysée, hier » apprend pour sa part Le Nouveau Réveil. Le confrère rapporte ces propos du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique « Bacongo, je n’ai signé aucune décision.» Soir Info évoque aussi la situation tendue sur le campus de Cocody hier « Les étudiants paralysent tout, les compositions reportées ». Mais il n’y a pas qu’au Campus de Cocody que c’était chaud hier. « 1ère session extraordinaire de l’assemblée nationale : Ambiance électrique au Parlement hier. La proposition de l’article 53 de la constitution qui a mis le feu aux poudres. », peut-on lire à la Une de Le Nouveau Réveil. L’Inter nous apprend pour sa part que « Les députés réclament la signature de Ouattara » et Soir Info de rajouter « Les travaux au Parlement bloqués. » et à propos de l’état de santé du président ivoirien, le confrère nous apprend que « Dominique Ouattara sort de silence ». « Mon époux va mieux. Il a recommencé à marcher » ajoute pour sa part L’Intelligent d’Abidjan. La vie politique suit son cours. Pascal Affi N’Guessan, en tournée dans le District d’Abidjan depuis vendredi dernier, était dans la commune d’Adjamé « En meeting, hier, à Adjamé, Affi N’Guessan au régime : Si vous êtes fatigués, donnez le pouvoir. » nous apprend ainsi Soir Info. Un autre proche de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Michel Gbagbo son fils aîné dont on apprend « Arrêté vendredi dernier, Michel Gbagbo libéré » dit L’Inter. Notre Voie un quotidien proche du Front Populaire ivoirien de Laurent Gbagbo ajoute aussi que « Après trois jours de détention arbitraire Michel Gbagbo libéré hier. » Le Patriote confrère proche du parti au pouvoir, le Rassemblement Des Républicains répond en disant « Annoncé porté disparu : Michel Gbagbo “cuisiné” hier par le juge pendant 2 heures ». L’Africa Sports est aussi au cœur des parutions de ce jour. « Africa Sports : La FIF suspend Koné Cheick à vie.» nous apprend L’Inter. Le Patriote poursuit dans la même veine « Crise à l’Africa : La FIF suspend Koné Cheick Oumar à vie. » Une autre sanction annoncée dans la presse de ce ce jour, celle de Moussa Traoré président démissionnaire de l'Union Nationale des Journalistes de Côte d'Ivoire pour son "implication" dans une affaire de corruption. « UNJCI Traoré Moussa dit MT blâmé» lit on à la Une de L'Inter.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Attentat de Strasbourg: Macron dépose une rose blanche devant un mémorial improvisé

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Rwanda : deux soldats tués dans une attaque rebelle