Lutte contre la délinquance et la criminalité : Hamed Bakayoko signe un Accord cadre de coopération avec l’Espagne
0
 

Écouter
Lutte contre la délinquance et la criminalité : Hamed Bakayoko signe un Accord cadre de coopération avec l’Espagne

Lutte contre la délinquance et la criminalité : Hamed Bakayoko signe un Accord cadre de coopération avec l’Espagne

L\'Intelligent d\'Abidjan | Lu 4310 fois | Publié

Le Ministre d´État, Ministre de l´Intérieur, Hamed Bakayoko est à Madrid depuis le lundi 16 juillet 2012 pour une visite de travail de deux jours. Ce mardi 17 juillet 2012, au Ministère de l´Intérieur, rue Paseo de la Castellana, le ministre de l’Intérieur de Côte d’Ivoire procédera à la signature de l`Accord cadre de coopération en matière de Lutte contre la Délinquance et la criminalité entre la République de Côte d’Ivoire et le Royaume d’Espagne. A peine arrivée hier, la délégation ivoirienne a assisté à une réunion avec le Ministre Délégué à la Coopération du Ministère des Affaires Étrangères du Royaume d`Espagne, Jésus Gracia. Hamed Bakayoko s`est ensuite rendu à la caserne de Guadalajara pour une démonstration du Groupe spécial d`intervention de la police nationale espagnole dont l`expertise à travers le monde en matière de lutte contre la criminalité et le terrorisme, n`est plus à démontrer. Cette première journée de sa mission s`est achevée par la visite de l´École Nationale de Protection Civile, une école de formation spécialisée, un institut dédié à la formation des professionnels et des volontaires dont le but est de les former par une approche globale d`analyse et de préventions des risques pour adapter la capacité de travail. L`école prodigue aussi des formations à distance. A l`internationale, ce sont en moyenne 500 personnes par an, qui viennent faire leur formation en Espagne. Cette visite, sollicitée par le Gouvernement espagnol et particulièrement par Jorge Fernandez Diaz, Ministre de l’Intérieur du Royaume d’Espagne, présente de nombreux intérêts pour la Côte d’Ivoire. Elle consacre le retour du pays après la crise post-électorale dans le concert des Nations des Droits de l’Homme, des Libertés Publiques et des institutions.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie: les opposants à un 5e mandat de Bouteflika appelés au calme

Grève dans le principal port du Soudan sur fond de crise économique

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA