Le Ministère des Ex- combattants et des victimes de guerre, signe deux conventions avec le BNETD
0
 

Écouter
Le Ministère des Ex- combattants et des victimes de guerre, signe deux conventions avec le BNETD

Le Ministère des Ex- combattants et des victimes de guerre, signe deux conventions avec le BNETD

Didier N\'Doli | d.ndoli@rti.ci | Lu 1459 fois | Publié

C’est pour mieux assister les victimes de guerre, les réinsérer par les AGR (Activités génératrices de revenus) et lutter efficacement contre la pauvreté que le Ministère de Ex-combattants et des victimes de guerre a signé le jeudi 20 Septembre 2012 dans ses locaux de la cellule d’assistance, deux (02) conventions avec le BNETD (Bureau national d’études Techniques et de développement).

Le Ministère des Ex-Combattants et des victimes de guerre (MECVG) chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du gouvernement relative aux victimes de guerre, a initié un projet d’appui à la réinsertion des personnes déplacées internes. C’est pour garantir le succès et la viabilité de ce projet que le MECVG a confié le projet au BNETD à travers la signature de deux conventions. D’un coût global de 100 000 000 F CFA (cent millions de FCFA), les deux conventions portent sur une étude de faisabilité des activités génératrices de revenus (AGR) et la réinsertion des personnes déplacées internes. Ce partenariat selon le Ministre Babaud Darret, ‘’ permettra au gouvernement de solliciter l’aide financière des partenaires pour résoudre l’épineux problème des déplacés internes. Ce projet de convention, qui se déroulera sur une période de six(6) mois, fournira au gouvernement les moyens nécessaires pour faciliter la réinsertion.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Venezuela : Maduro accuse l'ambassadeur de France d'ingérence

L’hôpital général et les centres de santé de Sassandra bientôt réhabilités (Premier ministre)

L’Hôpital général de Ouaninou inauguré par le ministre Moussa Sanogo

Libye: "nous n'avons pas de partenaire de paix", déplore le gouvernement

Nigeria: 30 personnes tuées par des bandits dans le Nord-Ouest