FAO: le nombre d'affamés dans le monde baisse, mais pas en Afrique
0
 

Écouter
FAO: le nombre d'affamés dans le monde baisse, mais pas en Afrique

FAO: le nombre d'affamés dans le monde baisse, mais pas en Afrique

AFP | Lu 1560 fois | Publié

Le nombre de personnes affamées dans le monde a fortement baissé au cours des 20 dernières années et ce phénomène a touché tous les continents, sauf l\'Afrique qui a enregistré une importante hausse du nombre de personnes souffrant de malnutrition, indique mardi la FAO.

Selon le dernier rapport de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur l'état de l'insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2012), présenté à Rome au siège de l'agence, le monde est passé d'environ 1 milliard de personnes affamées en 1990-1992 à 868 millions en 2010-2012, soit une baisse de 13,2%. Pendant cette même période, l'Asie est passée de 739 millions d'affamés à 563 millions, avec une baisse de 23,9%, même si la situation varie d'un pays à l'autre. L'Amérique latine est passée de 65 millions à 49 millions (-24,9%), mais l'Afrique est passée de 175 à 238 millions, soit une hausse de 36,8%. L'Afrique subsaharienne est particulièrement atteinte avec 234 millions de personnes souffrant de faim chronique, mais là aussi les résultats affichés par divers pays sont très différents. Les lanternes rouges du continent sont Madagascar qui a enregistré une hausse de 147,3% du nombre d'affamés sur 20 ans, suivi de l'Ouganda (+145,7%), de la Côte d'Ivoire (+143,4%), de la Tanzanie et de la Zambie, ces deux pays enregistrant chacun +131,1%, et du Burundi (+124,4%), pour ne prendre que les Etats où la hausse du nombre de personnes sous-alimentées a dépassé les 100% sur 20 ans. Les meilleurs résultats ont en revanche été enregistrés par le Ghana qui a réduit le nombre de personnes affamées de 87%, suivi du Mali (-44,3%) et du Cameroun (-35,2%).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA

Une Journée pour promouvoir l’innovation agricole durable en Côte d’Ivoire

Une charte sur la gestion des feux de brousse validée à Oumé