Sur les pas de l'extravagance faite fleur
0
 

Écouter
Sur les pas de l'extravagance faite fleur

Sur les pas de l'extravagance faite fleur

Marie Claire Morokro/ m.marieclaire@rti.ci | Lu 1868 fois | Publié

La rafflesia arnoldii est la fleur la plus gigantesque du monde. Comprenons par la qu’il est impossible de l’utiliser comme décoration, premièrement a cause de ses mensurations et deuxièmement a son odeur est insupportable. Cependant la connaitre un peu plus n’est qu’enrichissant.

A l’instar de l’arum titan la plus grande fleur du monde, la distinction de la plus grande grosse fleur revient à la rafflesia. Baptisé du nom du botaniste britannique Joseph Arnold qui l’a découverte lors d’une expédition en 1818 sur l’ile indonésienne de Sumatra, elle s’appelle la rafflesia arnorldii. Rafflesia arnoldii est une plante qui ne comporte ni racine, ni tige ni feuille, seule une énorme fleur qui vit au ras du sol en parasites. Mesurant jusqu'à un mètre de diamètre, pour un poids de 10kg ses cinq pétales charnus rouge ocre et mouchetés de verrues blanchâtres convergent pour former une large cavité comparable à une marmite d’une capacité d’environ six litres. Toutefois aussi extraordinaire soit –elle, hélas la rafflesia arnoldii dégage une forte odeur qui nuit a son image. Pour donner une description assez crue elle pue le cadavre de buffle en décomposition ce qui lui vaut le surnom de « fleur de cadavre ». Cependant tenez vous bien cette odeur remplit parfaitement son rôle à savoir attirer les mouches nécrophages amatrices de viande faisandée qui assurerons sa pollinisation. Aussi admirable, belle soit –elle son étrange beauté reste éphémère, quelques jours après son éclosions la géante meurt et pourrit. Par ailleurs nauséabonde ou éphémère la géante est rare et menacée. Les raison : la destruction progressive de son habitat : la forêt tropicale ; une pollinisation difficile parce que pour qu’une Pollinisation soit possible une fleur mâle et une fleur femelle doivent éclore côte à côte. Et quand pollinisation il y a elle n’a pas le temps d’atteindre la maturité parce que très prisé en médecine traditionnelle et pour sa saveur gustative. Taille colossale, odeur nauséabonde, effluves pour le moins inoubliables la fabuleuse rafflesia accumule les excentricités.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA

Une Journée pour promouvoir l’innovation agricole durable en Côte d’Ivoire

Une charte sur la gestion des feux de brousse validée à Oumé