Allocution du Ministre Kafana Koné au lancement officiel de la mise en stage de 497 jeunes.
0
 

Écouter
Allocution du Ministre Kafana Koné au lancement officiel de la mise en stage de 497 jeunes.

Allocution du Ministre Kafana Koné au lancement officiel de la mise en stage de 497 jeunes.

Didier N\'Doli | Ministère de l\'emploi | Lu 1039 fois | Publié

C\'est dans cadre du projet Emploi jeune et Développement des Compétences (PJEDEC) en partenariat avec la chambre de commerce Européenne (EUROCHAM), que le Ministre de l\'emploi, des affaires sociales et de la solidarité a procédé au lancement officielle de la mise en stage de 497 jeunes dans 25 Entreprises, le Jeudi 8 Novembre 2012 à la salle Ebène de l\'Hôtel Novotel au plateau.

- Monsieur le Président de la Chambre de Commerce Européenne en Côte d’Ivoire; - Mesdames, Messieurs les Dirigeants des Entreprises partenaires ; - Monsieur le Coordonnateur du PEJEDEC ; - Chers amis représentants les 497 jeunes bénéficiaires ; - Chers amis de la presse écrite et Audiovisuelle ; - Mesdames et messieurs ; La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’ivoire (CGECI) a organisé la semaine dernière au plateau, un forum International sur la Responsabilité Sociétale en Côte d’Ivoire. Le thème central de ce forum présidé par mon collègue, Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie était « Responsabilité Sociétale : Une source de paix, de développement économique, social et environnemental en Afrique ». La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) étant ce concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités, nous pouvons affirmer sans hésiter que vous, Mesdames et messieurs les chefs d’entreprise membre de EUROCHAM, êtes résolument engagés dans la RSE en Côte d’Ivoire. En effet, il n’est plus à démontrer que le chômage des jeunes est une préoccupation nationale, sinon mondiale aujourd’hui, puisque chacun de nous le constate de visu et subit ses effets pervers, dont la criminalité sous toutes ses formes ! Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, nous sommes en train de mener, en ce moment même, une enquête sur l’emploi auprès des ménages. En attendant, les résultats de cette enquête qui nous permettra de disposer de données fiables et actualisées sur le taux de chômage des jeunes, il est bon de nous souvenir que déjà en 2008, le taux de chômage était de 15, 7% et que le taux de pauvreté était de 48,9%, soit un ivoirien sur deux vivant dans l’extrême pauvreté. L’analyse de l’existant qui a précédé l’élaboration de la politique nationale de l’emploi adoptée par le gouvernement le 07 juin dernier, a fait ressortir que la couche de la population la plus touchée par le chômage et le sous-emploi était les jeunes. Ainsi, le chômage des jeunes est une réelle préoccupation de notre société. C’est pour y faire face que nous avons négocié et obtenu de la Banque mondiale, un don pour financer la mise en œuvre du PEJEDEC afin d’offrir des opportunités d’emplois décents aux jeunes. En vous inscrivant dans le processus PEJEDEC, Mesdames et messieurs, vous contribuez à donner un avenir plus rassurant à la jeunesse et vous contribuez également au retour définitif de la paix dans notre pays ainsi qu’à son développement économique. Vous comprenez, mesdames et messieurs chefs d’entreprise, que votre responsabilité est très grande. De ce fait, et au regard des propos tenus tout à l’heure par Monsieur le Président de EUROCHAM, le gouvernement ivoirien compte sur votre engagement à faire réussir ce programme, et vous remercie par anticipation pour la qualité des produits qui vont en sortir. Vous ferez de nos jeunes, des personnes suffisamment compétentes et utiles au développement de notre économie. Pour que ce processus ne vous crée pas de charges supplémentaires, et en attendant que le gouvernement trouve des mesures fiscales incitatives à l’embauche des jeunes, les ressources de la Banque mondiale vont permettre au PEJEDEC de prendre en charge les primes de stages et la couverture sociale de ces 497 jeunes. C’est le lieu de remercier, au nom du Gouvernement Ivoirien, la Banque mondiale qui finance entièrement ce projet. A ce stade de mes propos, il est bon que je m’adresse aux jeunes de Côte d’Ivoire, pour les mettre en face de leurs responsabilités ! Chers amis jeunes, chers enfants, le Gouvernement ivoirien et ses partenaires pensent à votre avenir et travaillent pour vous. Nous vous donnons des opportunités de stage pré-emploi. Il vous appartient de saisir cette perche qui vous est tendue pour atteindre les objectifs professionnels que vous vous êtes fixés, à savoir obtenir un emploi salarié décent. A la vérité, vous êtes chacun à son niveau, le dernier maillon de la chaîne ! Vous êtes chacun à son niveau, cette pierre angulaire sur laquelle repose tout le dispositif. Le jeune homme ou la jeune fille qui saura se démarquer du lot par son sérieux et la qualité de son travail pourra tirer profit du PEJEDEC pour se faire embaucher par les entreprises. Celui ou celle qui sera défaillant, ne pourra s’en prendre qu’à lui-même. Le Gouvernement aura mobilisé les ressources pour vous ! Le PEJEDEC les aura mises à votre disposition ! Les Entreprises vous auront ouvert leurs portes ! Et malheureusement, vous auriez mépris tous ces efforts faits pour vous ! Vous amis jeunes, qui êtes là cet après-midi et qui représentez les 497 jeunes bénéficiaires du Partenariat entre le PEJEDEC et EUROCHAM, soyez notre porte-voix pour relayer ce message d’encouragement que le gouvernement adresse à toute la jeunesse. Je sais que nous avons une jeunesse courageuse et entreprenante. Je reste persuadé alors, qu’elle saura relever le défi que nous leur lançons ce jour. C’est sur ces mots, que je déclare le démarrage officiel des stages de 497 jeunes au sein de 25 entreprises de la chambre de commerce européenne. Je vous remercie. Koné Gilbert KAFANA
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France: Emmanuel Macron reçoit lundi le président irakien

Commerce: Trump rencontrera le négociateur en chef chinois vendredi

Un Palestinien tué par des tirs israéliens lors de heurts (ministère à Gaza)

Mozambique: quatre blessés dans l'attaque d'un convoi du groupe pétrolier Anadarko

Nigeria: deux morts dans des violences électorales à la veille de la présidentielle