Opération « Agir pour les jeunes » : 12307 jeunes ont été formés entre 2015 et 2018
0
 

Écouter
Opération « Agir pour les jeunes » : 12307 jeunes ont été formés entre 2015 et 2018

Opération « Agir pour les jeunes » : 12307 jeunes ont été formés entre 2015 et 2018

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 1572 fois | Publié

L’Agence Emploi Jeunes et le Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) ont livré ce mardi 20 février 2018, le rapport d’évaluation intermédiaire de la phase 1 de l’opération « Agir pour les jeunes ». Selon les deux structures, le projet a été bien mené et la phase 2 devrait débuter cette année.

L’opération « Agir pour les jeunes » a été lancée par le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique (MPJEJSC) le 29 juillet 2015. Le programme consistait à aider à l’installation rapide de jeunes désireux de créer leur micro entreprise. Ainsi, 12307 jeunes ayant entre 18 et 40 ans ont été formés. Et environ 8000 ont pu bénéficier d’aide financière pour débuter ou développer leurs activités génératrices de revenus (AGR) dans divers secteurs : les nouvelles technologies de l'informations (TICs), l'agropastoral, les services, commerce et métiers. Cette opération a pris en compte des jeunes scolarisés et non scolarisés, des jeunes en milieu rural et urbain.

Les fonds octroyés pour le financement de l’opération « Agir pour les jeunes » s’élèvent à 3,6 milliards. Selon Anderson Assui, directeur de cabinet adjoint du ministre de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique (MPJEJSC) le taux de remboursement est satisfaisant. « Le rapport du BNETD a montré de bons points. Nous lancerons bientôt la phase 2 du projet » a-t-il dit.

Quandt à Georges Kouadio, administrateur de l’agence Emploi Jeunes, il a tenu à rassurer sur l’engagement de l’état : « le rapport du BNETD indique qu’il faut renforcer les formations dans l’agriculture et l’élevage. Nous sommes au côté des jeunes pour les aider ».

« Agir pour les jeunes » est une opération spéciale créée en 2015 pour donner un signal fort à la problématique de l’insertion socio-économique des jeunes. Le rapport de la phase 1 servira selon les porteurs du projet, pour une meilleure mise en œuvre des phases futures.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également