‘’The Heart Mobile’’, un programme de prise en charge des cardiopathies lancé en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
‘’The Heart Mobile’’, un programme de prise en charge des cardiopathies lancé en Côte d’Ivoire

‘’The Heart Mobile’’, un programme de prise en charge des cardiopathies lancé en Côte d’Ivoire

AIP | Lu 2025 fois | Publié

Cent enfants ou adultes souffrant de cardiopathie bénéficient d’opérations cardiaques à l’Institut de cardiologie d’Abidjan (ICA) grâce à un partenariat humanitaire entre ‘’The Heart Fund (THF)’’, la Fondation Didier Drogba (FDD), la société Abbott, l’Association française du cœur pour l’Afrique de l’Ouest (AFCAO) ainsi que des partenaires locaux comme le Club des hommes d’affaires musulmans de Côte d’Ivoire (CHAMCI).

Dans le cadre du programme ‘’The Heart Mobile (THM)’’ initié en 2015 par THF et la FDD, ce programme de santé publique unique en Afrique a déjà permis de dépister, gratuitement dans plusieurs localités ivoiriennes, quelque 5 000 patients. Une initiative qui passe ainsi à une autre étape, majeure, avec le suivi et la prise en charge de 100 personnes dont l’opération, par tranche de 20 à 30 par mission, a débuté vendredi.

Lors d’une conférence de presse organisée à cette occasion à l’ICA, le président de THF, Dr David Luu, est revenu sur la genèse de cette collaboration qui permet de dépister, soigner, traiter et suivre dans des hôpitaux de référence, des personnes affectées par des pathologies cardiovasculaires.

« Aujourd’hui est un jour spécial parce qu’en plus de ce programme (THM, ndlr), on a voulu non seulement dépister les patients mais les soigner en plus », a annoncé M. Luu, précisant que les maladies du cœur tuent plus que le VIH/Sida, la Malaria, les accidents et les guerres réunis, soit environ 18 millions de décès par an. Leur prise en charge permet de sauver des vies, a-t-il noté.

« Il faut plus de dépistage, plus de sensibilisation », a renchéri le secrétaire général de la FDD, Tanoh Guy Roland, demandant également l’adhésion de davantage de partenaires.

Le lancement de ces opérations qui donnent l’espoir à une vingtaine de familles (sur 100 cas à opérer cette année) a été saluée par le directeur général de l’ICA, Pr Séka Rémi. « Les enfants et leurs parents ont exprimé un besoin de guérison derrière lequel il y avait une détresse financière… », a-t-il fait remarquer, estimant que « les hommes sont capables de réaliser de grandes choses quand ils décident de se mettre ensemble ».

Cette cérémonie a servi de cadre pour la société Abbott, de faire un don de matériels de cathétérisme interventionnel d’une valeur de 250 millions FCFA pour soutenir le programme. Les interventions sont menées par des experts de l’AFCAO, du Centre chirurgical Marie-Lannelongue (CCML) et de l’ICA, avec des équipements de pointe permettant d’agir sur des vaisseaux au lieu d’ouvrir le thorax, a relevé Dr Sébastien du CCML.

Avec pour ambition de devenir le pôle de référence de la cardiologie en Afrique, l’ICA a été inaugurée le 24 novembre 1976 par le Président Félix Houphouët-Boigny. L’Institut est située dans l’enceinte du Centre hospitalier universitaire de Treichville (Abidjan Sud).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Elections en RDC: l'opposant Fayulu empêché de tenir meeting à Lubumbashi

Présidentielle au Sénégal: l'ex-maire de Dakar joue son va-tout judiciaire le 20 décembre

Un embouteillage sur le 3e pont d'Abidjan dans le sens Marcory-Cocody à la suite d'un carambolage (Témoins).

Le Gabon touché par des grèves partiellement suivies

Somalie: abandon de la motion de censure contre le président