Agent Immobilier: profession arnaqueur ?
0
 

Écouter
Agent Immobilier: profession arnaqueur ?

Agent Immobilier: profession arnaqueur ?

Didir N\'Doli|d.ndoli@rti.ci | Lu 1016 fois | Publié

Censé connaître toutes les dispositions légales, l’agent immobilier, aux yeux du législateur ivoirien, porte l’étiquette d’agent d’affaires. C’est ainsi que cette profession est régie par la loi n° 75-352 du 23 mai 1975 relative au statut des agents d’affaires. L’article 2 de ladite disposition légale donne une définition globale de l’agent d’affaire : « Les agents d’affaires sont des commerçants sans qu’il y ait lieu de distinguer suivant que les actes qu’ils accomplissent sont civils ou commerciaux. Ils sont soumis, comme tels, à toutes les obligations imposées aux commerçants. » Nos maisons, sont- elles des habitats vendus selon l\'offre et la demande ou selon des lois immobilières?

Plusieurs personnes s’improvisent agents et entachent malheureusement parfois la crédibilité des 105 agences immobilières agréées à ce jour par les services du Ministre de la Construction, du Logement de l’Assainissement et de l’Urbanisme. Même si d’autres faussaires se faufilent toujours entre les mailles du filet, il faut noter qu’ils sont exposés à la rigueur de la loi car « quiconque exerce une activité d’agent d’immobilier sans autorisation, est puni d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 36 000 à 2 millions de francs ou de l’une de ces deux peines seulement » (article 8). La profession d'agent immobilier... En Côte d’Ivoire, il existe des filières de gestion immobilière où les grandes écoles donnent aux jeunes des enseignements et techniques pour gérer et négocier des biens immobiliers et acquérir le sens du contact, mais on peut aussi exercer cette activité en toute légalité avec tout diplôme équivalent au bac +3, ou simplement justifier d’une expérience de dix ans après le BEPC. Un cas classique de visite... Aujourd'hui, nous décidons d’aller voir une maison pour déménager. Rien de plus normal que d’avoir recours aux services d’un agent immobilier. ‘’Droit de visite 5000 F et nous nous engageons à vous trouver la maison de vos rêves’’, sont là les écrits que nous lisons sur cet écriteau à l’entrée du bureau des agents immobiliers installés dans un magasin en bordure de route. Sommes-nous là, face à de vrais agents ou face à des Arnaqueurs ? Nous décidons de discuter des formalités des droits de visite avant de nous rendre sur les lieux de notre future maison. Les tarifs descendent vite pour tomber à 2000 f CFA et ce sur la condition qu’on ait notre maison à tout prix. Pour les besoins de l’enquête nous appellerons l’agent immobilier Albert. Nous entamons le périple de la marche pour nous fondre dans la masse de la population du quartier du Mahou. Nous étions à la recherche d’un domicile de (02) deux pièces qui selon Albert pouvait s’acquérir en location entre 60 000 F et 80 000 F contre 120 000 F à 150 000 F à Angré. 10 mois de caution pour un appartement... Apparemment tout est parfait, nous avons droit à notre propre compteur d’eau et de courant, une vaste cuisine, un grand salon, une chambre avec des placards immenses et une cours arrière et avant pour un prix symbolique selon Albert de 80 000 F CFA ; le prix est bon certes mais la caution est de 10 mois, ce qui nous fait un total de 800 000 F CFA en ces temps si délicats et si difficiles. Le monde de l’immobilier est plus qu’une jungle nous dit Albert voyant notre découragement à l’annonce de la caution. Et bien que réel, c’est le triste constat que subisse les populations voire souvent jusqu’à un an à un an et demi de caution que le propriétaire demande pour donner les clés de sa maison à son nouveau locataire. Des agents immobiliers fictifs, usurpateurs ou de vrais agents… Daouda c’est son nom, ce quidam qui nous apparut sous un nouveau jour en nous disant qu’il vient de loin. Aujourd’hui il n’est toujours pas logé et son fictif agent immobilier lui aurait promis de lui laisser son argent dans une station d’essence. Daouda, s’est fait arnaqué tout simplement par le portier, le gardien et l’agent fictif jusqu’au propriétaire fictif. '' Il n’a même pas eu pitié de mon argent que j’ai grouillé pour avoir, c’est dans une église en plus j’ai eu à lui remettre la caution ; et Dieu !!!, je m’en rappelle comme si c’était hier''. laça -t-il avec un soupire qui en disait long. C’est aussi le cas d’Hervé M'Bra, un jeune chevronné qui aime son travail et qui n’a jamais eu assez de temps pour beaucoup discuter. Hervé paie la caution à chaque fois et à chaque fois une semaine plus tard, il ne reçoit aucune clé et voit l’agent immobilier de disparaître (3) trois fois de suite. Gérard Koffi, lui a eu beaucoup de grâce de tomber nez à nez avec son agent immobilier qui l’avait arnaqué (5) mois auparavant. Il a même réussi avec l’aide de la police à le mettre à l’ombre et à entrer en possession de sa caution versée pour sa maison fantôme. Il existe des agents ou agence immobilière qui se sont constitués en société et organisation pour le bonheur des ivoiriens et populations vivants en Côte d'Ivoire. Des agences qui bâtissent et offre à toutes les populations des maisons et des coûts de loyers modérés. Certes, il existe d'autres agences qui jouent avec les offres et la demande et valse avec les futurs locataires leur réclamant des avals extravagants. L’Etat doit sévir … Aujourd’hui, les futurs locataires se font pour beaucoup arnaquer de diverses manières et pour peu qui ont de la chance, sont confrontés à une caution énorme ou opportune selon le jour ou le visage de l'agence ou de l'agent qu’ils verront. Pour 1,2 ,3 ou 4 pièces les prix vont de 65 000 f à 400 000 F CFA seulement pour la commune de Cocody dans le quartier d'Angré. Les autorités se doivent de veiller à réguler ce secteur de l'immobilier pour que chaque personnes vivant en Côte d’Ivoire à défaut de construire son appartement, ou de l’acheter, puisse louer un appartement confortable avec de bonnes commodités et à un prix raisonnable.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un appui financier de 245 milliards de FCFA de la Banque mondiale à la Côte d’Ivoire

l’Office national de la Protection civile (ONPC) sensibilise les populations d’Abobo sur les effets néfastes des pluies diluviennes

Le Ministre Adama Koné livre les clefs du succès de la Côte d’Ivoire à une délégation du Trésor américain

Le budget du conseil régional de l’Indénié-Djuablin revu à la hausse

Une convention conclue entre l’Agence emploi jeunes (AEJ) et la fondation Magic System pour la 12ème édition du FEMUA