Une Ong met un fonds d'un milliards FCFA à la disposition des femmes chrétiennes
0
 

Écouter
Une Ong met un fonds d'un milliards FCFA à la disposition des femmes chrétiennes

Une Ong met un fonds d'un milliards FCFA à la disposition des femmes chrétiennes

Frédéric Goré-Bi/RTIinfo | Lu 1727 fois | Publié

L'apôtre Laure Amani fondatrice des églises Jésuskro a affirmé, samedi 18 août son intention d’aider ses sœurs en christ à sortir de la pauvreté au travers à travers son Ong Debout Femme International.

Aux femmes de Yopougon de Micao venues en grand nombre pour l’écouter, la servante de Dieu a déclaré qu’“un enfant de Dieu ne doit pas flirter avec la pauvreté, surtout la gent féminine très exposée à certaines tentations”.

"Les prêts que nous vous ferons sont sans intérêt. Organisez-vous et soumettez-nous vos projets", a-t-elle ajouté, sous les acclamations du public.

Dans son adresse sous forme de prêche, l'apôtre Laure Amani a invité ses fidèles à vivre leur foi chrétienne tout en priant sans cesse afin d'éviter de tomber dans la tentation et la facilité. Et c'est pour aider les femmes à sortir de la "mentalité de la main tendue", que l'apôtre à penser à créer une organisation non gouvernementale.

Selon les proches de l'apôtre, c'est un fonds d'un milliards FCFA qui est déjà disponible pour voler au secours des femmes de Jésuskro à travers l'Ong Debout Femme International.

La cérémonie a pris fin avec l'investiture de Blagué N'Guessan Madeleine comme présidente de la section Debout Femme International de Yopougon Micao. Elle a désormais la lourde charge d'organiser ‘’ses soeurs’’ dans le quartier et de transmettre les projets à l'apôtre Amani.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Grèce: manifestation pour l'anniversaire du soulèvement de 1973

Dimbokro : Plusieurs cas de cambriolage de magasins et de boutiques enregistrés au début de novembre

Mali : Le Canada ne prolongera pas sa mission de paix (Minsitre de la Défense)

Meurtre de Khashoggi: aucune "conclusion définitive" de Washington

RDC: riposte anti-Ebola suspendue après des combats armés "à quelques mètres" des équipes à Beni (ministère de la Santé)