Messe en la mémoire de Monseigneur Ambrose Madtha à Abidjan
0
 

Écouter
Messe en la mémoire de Monseigneur Ambrose Madtha à Abidjan

Messe en la mémoire de Monseigneur Ambrose Madtha à Abidjan

Ouattara Lacinan / o.lacinan@rti.ci | Lu 1473 fois | Publié

La Cathédrale St Paul du Plateau a accueilli hier mercredi 12 décembre 2012, une messe en la mémoire de Monseigneur Ambrose Madtha, Nonce Apostolique de l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire et Doyen du Corps diplomatique accrédité dans le pays.

Monseigneur Boniface Ziri, Evêque d’Abengourou a présidé la célébration faite de prières et de témoignages à l’endroit de l’illustre disparu nommé le 8 mars 2008 par Benoît XVI, à la Nonciature apostolique de Côte d’Ivoire. La Première Dame, Dominique Ouattara, de Chefs d’Institutions, membres du Gouvernement et du Corps diplomatique, religieux de l’Eglise Catholique et des autres confessions religieuses étaient présents. Selon les témoignages, Monseigneur Ambrose Madtha était un infatigable pasteur qui a parcouru toutes les contrées de la Côte d’Ivoire au service de la paix, de la justice et de la réconciliation. Une messe de requiem sera dite ce jeudi 13 décembre 2012 en son honneur toujours à la Cathédrale en présence du Président Alassane Ouattara, avant le rapatriement de sa dépouille dans son pays natal, en Inde où il est né le 2 novembre 1955. A noter que Monseigneur Ambrose Madthaa été ordonné prêtre le 28 mars 1982 et est titulaire d’un doctorat en Droit canonique. Après avoir intégré le service diplomatique du Saint-Siège en juin 1990, il a travaillé auprès des représentations pontificales au Ghana, à El Salvador, en Géorgie et en Albanie.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’ancienne ministre des finances du Liberia Antoinette Sayeh, est nommée Directrice Générale Adjointe du FMI.

Malawi: le Parlement fixe de nouvelles règles pour la nouvelle présidentielle en mai

Le procès en appel de Jacques Mangoua reporté au 24 mars

Lutte contre l’apatridie : le HCR et le gouvernement ivoirien saluent les progrès réalisés

Les inscriptions aux examens scolaires à grands tirages prennent fin le 28 février (DECO)