Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa
0
 

Écouter
Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa

Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa

AIP | Lu 3266 fois | Publié

Des Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) ont été créés lundi, à l’école de gendarmerie de Toroguhé, à Daloa, en vue d’intervenir immédiatement au profit des compagnies de gendarmerie territoriale en cas de besoins.

Le directeur de stage, lieutenant-colonel Kouakou Koffi Serge, a indiqué que cette cérémonie consacre la fin de stage de formation de cinq semaines des PSIG qui ont été formés à la tactique d’intervention, le maintien et rétablissement de l’ordre public.

Ces stagiaires ont été également formés au franchissement opérationnel, à l’autodéfense, aux tirs de jour et de nuit et au parcours de stress et d’endurance.

Ce sont en tout 82 sous-officiers et trois officiers  qui ont terminé avec succès ce stage qui était très éprouvant intellectuellement, physiquement et moralement, a souligné le directeur de stage.

Vingt-cinq gendarmes seront mis à la disposition de trois compagnies de gendarmerie, Divo, San Pedro et Guiglo. Le succès de ces unités, selon le directeur de stage, reposera sur l’autonomie logistique, les moyens de déplacement, en armement et l’utilisation adaptée à leur mission.

Le commandant de de la Gendarmerie territoriale, représentant le commandant supérieur de la Gendarmerie, le Colonel Major Kouassi Kaunan Réné Stanislas a félicité les stagiaires pour le travail accompli et leur a demandé de se surpasser, de ne pas abandonner face aux malfaiteurs et aux bandits. Des diplômes de participation et des parchemins ont été remis aux stagiaires à la fin de la cérémonie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions