150 kg d’écailles de pangolin saisis auprès d’un présumé trafiquant majeur
0
 

Écouter
150 kg d’écailles de pangolin saisis auprès d’un présumé trafiquant majeur

150 kg d’écailles de pangolin saisis auprès d’un présumé trafiquant majeur

Aip | Lu 2428 fois | Publié

Un trafiquant majeur a été mis aux arrêts avec plus de 150 kg d’écailles de pangolins par les autorités ivoiriennes avec l’appui technique du projet EAGLE-Côte d’Ivoire, le 19 octobre au Plateau-Dokui.

L’opération a été menée par l’Unité de lutte Contre la criminalité Transnationale  (UCT) avec la collaboration du projet  EAGLE-Côte d’Ivoire, spécialisé dans la lutte contre le trafic d’espèces protégées.

Le présumé  trafiquant incitait des braconniers à abattre massivement des pangolins et rassemblait les écailles qu’il écoulait illégalement vers le marché asiatique. Il était impliqué dans des trafics en juillet 2017 mais également hauteur de plusieurs ventes de kilogrammes d’écailles de pangolin à des gros trafiquants internationaux chinois présents dans le pays.

Transféré au parquet d’Abidjan, mercredi, le trafiquant risque une peine de 12 mois de prison ferme s’il est reconnu coupable, assortie d’une amende allant de 3000 à 300.000 Francs CFA, selon l’article N°65-255 du 4 août 1965 relatif à la protection de la faune et à l’exercice de la chasse.

Le pangolin est classé parmi les espèces sauvages intégralement protégées en danger d’extinction à la suite de la COP CITES 2016. En janvier 2017, plus de cinq tonnes d’écailles ont été saisies au Cameroun avec l’assistante technique de l’ONG LAGA, la représentation locale du réseau EAGLE.

Le 5 septembre 2018, ce sont plus de huit tonnes qui ont été saisies au Vietnam. La cargaison provenait du Nigeria, principal pôle d’attraction du trafic. La Côte d’Ivoire fait partie également des pays d’Afrique de l’Ouest où le trafic d’écailles de pangolin bat son plein.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un ancien ministre béninois arrêté en Espagne

Ouganda: le chanteur Bobi Wine échapppe à la police

Régionale partielle : Peu d’affluence dans les lieux de vote à Divo

Une dame interpellée à Bingervielle avec plus d’une centaine de cartes d’électeur en sa possession

Régionales partielles: Le vote dans la sérénité à Facobly et Tiébly