Rumeurs d’attaque du Lycée Moderne de Cocody : Les responsables de l’école et la police rassurent
0
 

Écouter
Rumeurs d’attaque du Lycée Moderne de Cocody : Les responsables de l’école et la police rassurent

Rumeurs d’attaque du Lycée Moderne de Cocody : Les responsables de l’école et la police rassurent

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1524 fois | Publié

Les élèves du Lycée Moderne de Cocody peuvent tranquillement vaquer à leurs cours. Les rumeurs d’attaque de l’établissement par d’autres élèves ce lundi 08 avril 2019 ont été prises en compte par l’administration qui a fait venir la police pour la sécurisation des biens et des personnes.

Fermé les jeudi 04 et vendredi 05 avril suite à une bagarre qui avait eu lieu le mercredi 03 avril, le Lycée Moderne de Cocody a rouvert ses portes ce lundi matin. Dès 07 heures, le traditionnel salut aux couleurs suivi d’une adresse de Sarr Mass Augustin, Directeur régional de l’Education Nationale (DREN) Abidjan 1. Il a tenu à rassurer élèves et corps professoral sur la reprise normale des cours.

Mais les élèves ne sont pas sereins. « Ils ont dit qu’ils vont attaquer aujourd’hui » nous confie l’un d’entre eux. Qui a prévu attaquer ce lycée ? Ils répondent que suite aux affrontements qui ont eu lieu au sein de leur établissement pendant les épreuves physiques du BEPC, des élèves venus d’un autre établissement pour participer aux examens et impliqués dans la bagarre, ont juré revenir pour « le match retour », la revanche. La prudence est donc de mise, de nombreux élèves sont apeurés, sur le qui-vive.

La police, informée de la situation, se déploie sur les lieux pour sécuriser l’établissement. Mais des élèves du Lycée Moderne de Cocody tiennent absolument à perturber les cours. « Ils veulent aller en congés anticipés. Les congés de Pâques sont prévus à partir du 12 avril 2019. Certains entendent profiter de la situation pour précipiter le départ en congé » avoue Yodé Djiegbe, censeur et adjoint au chef d’établissement. « Il n’y a pas eu d’attaque aujourd’hui et il n’y en aura pas. Nous avons pris les mesures sécuritaires idoines et sensibilisons nos élèves » ajoute-t-il.

Au moment où nous quittions les lieux cet après-midi, la police était toujours présente, avec des agents dans et en en dehors de l’établissement.

Pour rappel, une bagarre généralisée a perturbé le déroulement normal des épreuves physiques du BEPC 2019 au Lycée Moderne de Cocody, le mercredi 3 avril dernier. À l’origine de cet indicent, des tensions entre élèves qui ont fait 29 blessés dont des cas graves.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les acteurs des examens à grand tirage de Sinfra formés sur les dispositions pratiques de la session 2019

La chefferie traditionnelle d’Odienné appelle Guillaume Soro à faire la paix avec le Président Ouattara

Les effectifs en hausse dans les Centres de protection de la petite enfance (Ministère)

Plus de 300 mamans honorées par le conseil régional de l’Indénié-Djuablin

La jeunesse de Dabakala appelée à soutenir les efforts de développement du président Ouattara